AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 «say my stupid name»= Kendal AINSWORTH

Aller en bas 
AuteurMessage
Kendal A. Ainsworth
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
« H<u>umeur</u>. : fatiguée...
« R<u>ace</u>. : — loup garou
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: «say my stupid name»= Kendal AINSWORTH   Mer 28 Jan - 18:05


        (c) perle


& moi
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cute-crocodile.livejournal.com/
Kendal A. Ainsworth
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
« H<u>umeur</u>. : fatiguée...
« R<u>ace</u>. : — loup garou
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: «say my stupid name»= Kendal AINSWORTH   Mer 28 Jan - 18:06

mon identité

    prénom ; «Kendal. Kendal Alexa, qui plus est. C'est ma mère qui a choisi mon prénnom. Pour elle, puisque mon paternel avait le droit de me donner mon patronyme, c'était à elle de choisir mon prénom usuel, ce qu'il a accepté sans rechigner, puisque il avait le choix du second prénom. A la base, kendal est un prénom masculin, d'origine galloise. alors on pourrait penser que ce prénom fait tâche, sur moi. Et bah noon ahah, car au final, je crois qu'il me met en valeur. »
    nom ; «Ainsworth. Je le tient de mon père, comme la plus part des gens. Ma mère, elle, s'appelait Donnovan. Comme vous pouvez le voir, ou plutôt l'entendre, ce patronyme est d'origine Anglaise, et croyez moi, je vais vous rabâcher les oreilles avec ces origines que je chérie.»
    age ; «J'ai dix-sept ans, presque dix-huit. Ouais, enfin, dans un an...»
    lieu de naissance ; «Alors là, attention mesdames et messieurs, je vais vous bluffer car peu de gens y sont nés, ahem. Comme un grand nombre des élèves de Poudlard, je suis née à Ste mangouste, grand hôpital sorcier. »
    date de naissance ; «Je suis née la nuit d'un dix-huit Août mille neuf cent quatre-vingts onze, en pleine tempête. Un jour sûrement prémonitoire, vu que je suis une vraie pile électrique.»




je suis

    caractère ; «Je vais commencer tout de suite, et vous dire la vérité : je n'aime pas parler de moi. Bon, en vérité, j'adore parler de moi, sans pour autant parler de moi... je suis claire ? Si ce n'est pas le cas, je vais tenter de l'être un peu plus : j'adore parler, tout le temps, pour n'importe quoi, et surtout pour des futilités. Et quand ces futilités parlent de moi, j'adore ça. sauf qu'il ne faut pas que cela parle d'un moi sensible, caché, que je me garde bien de montrer à l'extérieur. Je ne m'étale en effet jamais sur mes sentiments, mes véritables pensées, et c'est bien mieux comme ça. Pour la plupart de mes amis, je suis une fille battante, pas courageuse parce que ce n'est pas du tout le cas, mais fonceuse. Je suis -pour eux- le genre de fille qui n'a pas de secrets, qui a une jolie petite vie, et dont le sourire est dénué de toute fausseté. Brillante, j'excelle dans beaucoup de matières, et cela va de même dans le reste de ma vie. Je suis du genre très très sociable -et ça, c'est vrai-, à me faire des amis incroyablement vite grâce à mon tempérament, et à mon sourire que je garde toujours resplendissant. En fait, je crois que j'aime énormément les gens. Oui, c'est ça, bien au contraire, mais ça, c'est pour plus tard. J'adore rencontrer de nouvelles personnes, et m'en faire des amis. Ou un peu plus, ça ne me gène pas. Je serais même un peu excentrique et extravertie, sur les bords. Je dépasse même les limites du raisonnable, à aller voir n'importe quoi pour n'importe quoi. Pourtant, au fond, je suis timide, et c'est sûrement pour ça que je suis autant extravertie, folle à lier, rigolote et pleine d'entrain. Je crie, je saute dès que l'envie m'en prend, comme possédée. Je ris pour un rien, et est complètement déconnectée par moment, rentrant dans les conversations dans un changement de sujet total. Tous mes maux, tous mes défauts et mes problèmes, je les cache dans ma joie de vivre, ce qui me convient tout à fait. Curieuse, j'adore me mêler de ce qui ne me regarde pas. mais ma curiosité ne s'achève pas aux ragots, j'adore m'instruire.. S'il y a un truc à savoir sur le "moi" extérieur, c'est que je suis une véritable tête de mule, têtue et refusant catégoriquement de changer d'avis, même si je sais avoir faux. Je suis un peu chiante, en passant. Mais avec mon sourire angélique, tout passe, non ? Oui parce que comme vous avez pu le comprendre, je suis une menteuse, limite mythomane, accompagnée d'une charmeuse folle à lier. Pourtant, je suis aussi naïve, en dépit de ce que l'on pourrait penser. Je me laisse facilement embobiner, et à mon grand malheur -comme à celui de mes amies- je tombe amoureuse pour un rien. Un sourire en coin, un clin d'oeil, un rien je vous dit, et je suis dans vos bras. Du coup, à cause de ça je suis assez méfiante, maintenant. Alors je fond pour vous, ok, mais à beaucoup, beaucoup de conditions. Parce que je suis exigeante, en plus. Je demande beaucoup envers les gens, ce qui est souvent lourd pour eux. Mais je crois en demander plus à moi qu'à eux, et ça, vous le comprendrez plus tard. J'en demande plus à moi dans plusieurs domaines, cependant. Tout d'abord, côté esthétique. Je me refuse à ne pas être présentable devant les gens. J'ai une réputation à défendre, quand même ! Ensuite, vient mon comportement. J'ai beau être assez excentrique dans certains domaines, je me dois d'être une personne responsable, par rapport à certains... moments de mon existence. Alors je fais tout mon possible pour garder une certaine tenue, sage et calme... Quoique, tout dépend de ce que vous entendez par calme. et puis, je ne le suis qu'en classe, parce qu'à l'extérieur, je suis tout ce qu'il y a de plus pétillante. Bon, et pour finir, il FAUT que je travaille comme une forcenée. Précise, et délicate, je travaille méthodiquement. Je prends mes études très très à coeur, et si une seule personne ose me déranger durant mon travail, c'est avec mon poing dans sa figure qu'il se retrouve. Ah, à ce sujet, je suis assez bagarreuse. N'ayant nul le sens de la répartie -un gros problème selon moi-, je cède trop vite à la nervosité, puis à l'agressivité. Et n'étant pas patiente, c'est très vite que je cède à ce fameux problème.
    Or mis ceci, et mon enthousiasme débordant, je suis une fille plutôt droite, dans le sens où j'ai un sens de la justice plutôt développé... Quoiqu'en y réfléchissant bien, la justice penche très souvent de mon côté, mais ça, on ne le dira pas, hein ? »
     physique ;  «Une grâce incroyable, une finesse presque hors du commun, et me voilà. Ouais, c'est vrai, j'ai par moment un caractère de cochon, voir de garçon manqué, je n'en ai pas le moins de monde le physique. De grands yeux vert et noisettes, un visage de poupon par moment, des lèvres pulpeuses et rosées, j'ai le physique de ma mère, c'est indéniable. De mon père, je n'ai que la peau, couleur de miel, sucrée et bronzée, accompagnée d'une longue chevelure brune, douce et délicieusement ondulée. Je suis donc un savant mélange de mes deux parents, si différents. Mon père était incroyablement grand, et majestueux, quant à ma mère, c'était une jolie petite blonde, menue et fine. De ce côté là, je suis identique à elle. Je ne mesure guère plus d'un mètre 65, et pèse un poids plume. Cela me convient tout à fait, je n'ai que dix sept ans, après tout. En parlant de mon âge, on me dit que je ne le fait pas du tout, que j'ai l'air plus vieille. C'est sans doute mon visage, qui fait ça. Pourtant, un sourire inégalable est toujours accroché à mes lèvres, et mes yeux sont toujours pétillants, toujours. Mais par moment, j'avoue garder un visage froid, trop sage pour ce que je suis, ce qui me donne donc l'air un peu plus âgée. Menue et d'apparence fragile, encore une fois ce n'est qu'une apparence : je suis plutôt forte, sans qu'on ne le voit; A vrai dire : j'adore ça. Faire croire aux gens qu'ils savent tout de moi, pour ensuite les surprendre. D'ailleurs, je joue même au quidditch depuis ma plus tendre enfance, et dans un rôle qu'on ne m'aurait jamais cru avoir. Côté vestimentaire, je suis complètement transie de la mode moldue, elle est si drôle ! Mais je ne la porte que très rarement, puisque ici la robe noire est de mise.»



niveau école

    matière favorite ; «A vrai dire, j'en ai plusieurs. Les matières que je chérie le plus sont la métamorphose et les sortilèges. Mais s'il y a une matière que je devrais aimer, c'est les cours de potions, qui me sont plus qu'utiles.»
    matière detestée ; «Potions, sans doute. C'est grâce à ces cours que je me préserve, et j'aurais préféré ne pas en avoir besoin... Sinon, c'est l'Histoire de la Magie qui me fait hérisser le poil. Quelle perte de temps... Je me demande ce que cela serait si le prof n'était pas mignon, non mais sérieusement !»
    baguette magique ; « Achetée chez Ollivander, ma baguette est faite en bois de saule, et est composée d'un cheveu de Vélane. Elle est plutôt petite, et mesure 24,7cm. Petite, mais souple et extrêmement rapide. Et puis, avec elle j'arrive à lancer des sorts en enchantements très facilement, ce que je préfère.»
    année scolaire ; «Deuxième année»
    idée de métier ; «Je crois que le métier qui me conviendrait le plus serait de travailler à "Weasley, Farces pour Sorciers Facétieux". Petite, j'étais si émerveillée en passant devant leur vitrine colorée que j'en aurait presque pleuré.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cute-crocodile.livejournal.com/
Kendal A. Ainsworth
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
« H<u>umeur</u>. : fatiguée...
« R<u>ace</u>. : — loup garou
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: «say my stupid name»= Kendal AINSWORTH   Mer 28 Jan - 18:06

j'ai vécu

    histoire ; Penchée vers l'extérieur du train, le visage de Kendal arbora un sourire fier et satisfait, qui atteignait presque ses oreilles. Ses cheveux bruns ondulaient au grès du vent trop fort, ébouriffant sa crinière douce et presque parfaite. La jeune fille alors âgée de seize ans se passa la main dans cette dite chevelure, et baissa les yeux. Cela faisait neuf ans que sa mère était morte, lors de la bataille de Poudlard. Neuf ans que Kendal vivait sans elle, et aujourd'hui, elle allait sur le lieu qui avait vu sa mère mourir. Bonnie Donnovan travaillait alors pour le ministère de la magie, mais du bon côté et avait donc participé à la bataille, tout comme le père de Kendal, Newton Ainsworth. C'était en ce même lieu que Newton et Bonnie s'étaient rencontrés, en sixième Année. Ils s'étaient mariés seulement âgés de 19 ans, ignorant que Kendal arriverait l'année suivante. Seulement, quand la jeune fille atteint sa sixième année, tout changea dans sa vie, comme pour celle de nombreuses autres personnes. Mais la vie de sa mère n'arrêta pas pour autant celles de Newt et Kendal, qui vivaient jusqu'à aujourd'hui parfaitement bien.
    La rentrée était pour le lendemain, et la jeune Ainsworth commencerait alors sa première année dans l'école prestigieuse. Elle était si pressée, et pourtant si anxieuse. Kendal savait que cette rentrée changerait sa vie, sans pour autant savoir comment. Et puis, comme beaucoup d'élèves, la question de la maison persistait en elle. Où kendal pouvait-elle arriver ? Serpentard ? Sûrement pas, bien que Kendal en ai la malice. Les pouffsouffle étaient sûrement trop sérieux, trop loyaux et trop généreux pour la jeune fille, qui l'était pourtant bel et bien. Les Gryffondor ? Oui, peut-être, bien que trop courageux par rapport à la jolie brune. Restait Serdaigle, qui semblait être la maison qui lui conviendrait le mieux.
    Perdue dans ses pensées, la jeune fille retira sa tête de l'air extérieur, et retourna s'asseoir sur l'un des nombreux sièges du compartiment. A ses côtés se tenait Betheeny, une jolie brune avec qui Kendal s'entendra à merveille, par la suite.
    Le train arriva enfin en gare, et tout se joua ensuite.

    Repartie dans une maison qui semblait lui convenir, l'année débuta tout à fait normalement, promettant à Kendal monts et merveilles. Etudier était devenu une vraie révélation pour la jeune fille, qui était auparavant tout le contraire. Mais n'allez pas croire que les études devinrent le principal soucis de l'adolescente, non, car malgré sa sagesse, Kendal était une vraie exubérante, débordante de vie et de gamineries.
    Et puis... tout changea. Comme à son habitude, Kendal était à nouveau tombée sous le charme d'un jeune garçon plus âgé qu'elle, qu'elle ne connaissait en vérité que très peu. Seulement, il semblait la regarder plus qu'il ne fallait, ces temps-ci. Il lui avait même donné un rendez-vous, rendant la jeune fille plus qu'enthousiaste, bien que méfiante, du au lieu de la rencontre : la forêt interdite.

    Ce soir là, c'était le dernier soir avant les vacances de Toussaint, et il faisait froid, sec et orageux, rien de très alléchant en somme. Kendal s'était rendue à la lisière de la forêt, plus belle et souriante que jamais, pourtant inquiète de l'allure effrayante de la soirée.
    Puis un mouvement venant d'un buisson fit frissonner la jeune fille, dont le coeur semblait vouloir sortir de sa poitrine. Ce mouvement, pourtant insignifiant, fut suivit d'un cri bestial qui s'accompagna aussitôt du cri strident de Kendal, poussée à terre avec un mouvement violent et inhumain. Et puis, plus rien. Juste un mal de crâne insoutenable, et le plafond de sa chambre, peint de blanc et affreusement sale.
    Les deux semaines de vacances qui suivirent ne furent pas des vacances à proprement parler, car ce ne fut que quatorze jours de pure douleur, de fatigue, de souffrances que personne ne souhaiterait connaître. Kendal, la jolie Kendal, la pétillante Kendal était devenue louve. Lycanthrope  ratée, et de dernière minute.
    Ce qu'elle ignorait, c'était qu'au moment de la morsure, au moment où Kendal avait préféré sombrer dans l'inconscience plutôt que de voir son agresseur, quelqu'un était venu, dérangeant le jeune garçon dans sa morsure. Ce geste de sauvetage avait donc évité à Kendal de devenir pleinement un lycan le reste de sa vie. Cependant, elle en était tout de même un, et la seule différence notable qu'il y avait avec les autre lycans, c'était que Kendal connaissait les effets de la potion tue loup sans pour autant en prendre : sa transformation n'avait lieu que quand les rayons lunaires atteignait la brunette.

    Durant le reste de l'année, la vie de Kendal devint un véritable calvaire, l'obligeant à se cacher, à oublier sa véritable nature. Et voilà que la jeune fille entrait en deuxième année, feignant l'ignorance à propos de personnes comme elle. Quelque part, elle se sentait rassurée, et capable de faire face à ce que Poudlard avait

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cute-crocodile.livejournal.com/
Kendal A. Ainsworth
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
« H<u>umeur</u>. : fatiguée...
« R<u>ace</u>. : — loup garou
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: «say my stupid name»= Kendal AINSWORTH   Mer 28 Jan - 18:18

      « Présentation terminée »

    Sauf si erreurs, hein. dans ce cas, je vais me pendre à cause de ce message inutile, qu'en plus je prolonge au risque de paraître débile. Ah, j'ai trouvé la sortie, merci bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cute-crocodile.livejournal.com/
Apólleenh S. Mc Dómhnail
- admin -
-3ème année-
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 26
« H<u>umeur</u>. : blàh blàh blàh, bavarde ?
« R<u>ace</u>. : — semi-vampire
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: «say my stupid name»= Kendal AINSWORTH   Mer 28 Jan - 18:40

Bienvenue, je te valide chez les serdaigle =D

_________________
        bang bang
          « a door left open, a woman walking by.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://p-nocturnus.keuf.net
Kendal A. Ainsworth
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
« H<u>umeur</u>. : fatiguée...
« R<u>ace</u>. : — loup garou
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: «say my stupid name»= Kendal AINSWORTH   Mer 28 Jan - 18:43

    Les bleus et argent en force I love you
    Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cute-crocodile.livejournal.com/
Apólleenh S. Mc Dómhnail
- admin -
-3ème année-
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 26
« H<u>umeur</u>. : blàh blàh blàh, bavarde ?
« R<u>ace</u>. : — semi-vampire
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: «say my stupid name»= Kendal AINSWORTH   Mer 28 Jan - 18:43

Ouaiii ! *sort en courant*

_________________
        bang bang
          « a door left open, a woman walking by.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://p-nocturnus.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: «say my stupid name»= Kendal AINSWORTH   

Revenir en haut Aller en bas
 
«say my stupid name»= Kendal AINSWORTH
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▬ Praesidium Nocturnus; :: •• passport to hogwarts •• :: — répartitions — :: » RAVENCLAW-
Sauter vers: