AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When the night comes to an end - Aliénor

Aller en bas 
AuteurMessage
Declan Blurberys
- élève de 3ème année -
GRYFFINDOR.

avatar

Nombre de messages : 67
« R<u>ace</u>. : — vampire
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: When the night comes to an end - Aliénor   Jeu 29 Jan - 3:59


      When the night comes to an end


    « Declan! Dépeĉhe! Je veux aller à la grande salle pour une fois! »
    « Tu n'as pas fini avec tes affaires d'humains! »
    « Et toi t'as pas fini d'être isoler. »
    « Je suis pas isoler la preuve je te parles! »
    « Fait un effort Delc' pour une fois. »
    « Bon d'accord. J'arrive. »

    Je regardais mon ami. Je ne comprenais pas comment une personne pouvait me faire de telle chose. Je savais que je n'étais pas humain et j'essaye le moins possible de montrée qui j'étais mais chaque fois que j'allais dans la grande salle, je faisais seulement m'assoir et regarder les autres manger. À quoi bon? Mais mon ami aimait cela. Je ne comprenais pas pourquoi cela était necessaire. Je suivais mon ami dans les couloirs de Poudlard sachant très bien qu'on n'allait pas pouvoir courrir car la foule d'élève se dirigeait tous au même endroit. Les gens parlaient fort et essayait d'entendre ce que les autres dissaient. Je ne voyais nul par des gens que je connaissais très bien alors moi et Rowan partir ensemble vers la pièce. À notre passage, les gens tournait la tête pour nous regarder. Pourtant nous n'étions pas si différent qu'un humain. À part vivre pour l'éternité, nous avions l'air en apparence d'un humain sauf avec notre peau et notre grâce mais ce n'était pas cela que les gens regardait. C'était plutôt comment on allait réagir une fois assis. Allions-nous manger pour une fois ou tout simplement rester assis et ne parler qu'entre nous. Je regardais mon ami et quand celui-ci s'assis et me murmura:

    « Est-ce moi ou tout le monde nous regarde? »
    « Non ce nous sommes belle et bien observer. »
    « Mais pourquoi? »
    « Parce qu'il veuille voir ce qu'on va faire. »
    « Ce qu'on va faire? »
    « Si on va toucher à la nourriture.»

    Je savais que mon ami voulait parraître humain mais le simple fait que nous ne mangions jamais attirait les regard. Après que tout le monde aille fini son repas et qu'ils commencèrent à partir que le jeune homme remarqua l'absence des Volturi dans leur siège. Je jeta un regard à Rowan qui comprit ce que je venais de remarquer et me fit signe de partir car cela ne servait à rien de ce demander ce qu'ils faisaient en ce moment-là. Je regardais mon ami et soupira pour suivre la route des autres. Après être rentrée dams la salle commune pleine à craquer à cete heure, je regardais mon ami en lui faisant signe que j'allais sortir un peu histoire de ne pas être en contacte avec les autres. Quand je sortis de la salle commune, je me dirigea vers le parc. J'avais période libre en première période et j'avais bien l'intention de respirer un peu de l'air fraie qui ne sentait pas le sale cabot ou encore le sang d'humain. Je dois avouer qu'a certain moment c'était difficile pour moi de me contrôler alors que cela faisait près de 400 ans que j'était végétarien. Je regardais les gens défiler devant moi, les regards qu'ils s'adressaient, les mumures qu'ils croyaient que je n'entendais pas. Je savais parfaitement ce que ces élèves innocent dissait. Et quand j'arriva sur mon bac habituelle. Sur le banc ou je m'installais normalement pour rester assis comme cela sans jamais bouger, sous les regard insdiscret des autres. Je la vis. Je la vis comme cela assise. Je savais elle était qui. C'était Aliénor. Rowan n'arrêtait pas de me dire qui elle était. Je détestait cette humaine car j'avais l'impression qu'elle me vollait peut à peut mon meilleur ami et que celui-ci s'attachait un peu trop à cette humain. Je n'étais vraiment pas comme Rowan alors au lieu d'être acceuillant envers elle, je la regarda et dit d'un ton sec:

    « Tu sais habituellement, les gens ne s'assoient pas la car ils savent que ce banc est à moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor de Bertois
- élève de 3ème année -
GRYFFINDOR.

avatar

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 29
« H<u>umeur</u>. : Bien en forme, comme d'habitude
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: When the night comes to an end - Aliénor   Jeu 29 Jan - 6:05

    La sonnerie avait retentit 3 secondes exactement après qu'Aliénor ait quitté le cours. elle avait ce don de ne pas être très ponctuelle avec les autres, mais dès qu'il s'agissait du repas, elle savait parfaitement à quelle heure se lever. Aliénor sortait donc de ce cours de Métamorphose qu'elle avait en commun avec les Serpentard. Elle avait passé son temps à rire avec Matt, l'un de ses meilleurs amis. Il était vert et argent, elle rouge et or, mais cela n'avait nullement empêché les deux jeunes sorciers de s'éprendre l'un de l'autre, d'une amitié profonde. Elle était d'ailleurs en sa compagnie en ce moment elle et les deux compères ne firent ni une, ni deux ... ils entrèrent les premiers dans la grande salle. Prennant leur bout de table habituelle, c'est en riant qu'ils attendirent leurs autres amis. Nate arriva peu de temps après, imité bientôt par Caitlin. La dernière recrue de leur groupe de fraya une place entre Nate et Matthew. Andy était un amour de jeune fille. Aliénor l'aimait beaucoup, comme tous les autres d'ailleurs.
    Leur groupe était assez exceptionnel, car il venait de tous horizons. Elle Gryffondor, Andy et Matt, tout son contraire, et au milieu de tout ça, la petite Serdaigle de Caitlin. A vrai dire, si on avait pu prédire une telle chose, on se serait mis à rire. Et pourtant, tous l'ont fait ici. Leur repas ne fut que rires, bavardages, et exclamations de joies, comme toujours. A la fin, ils sortirent tous en même temps, toujours aussi riants. C'est dans le grand-hall qu'ils se sont séparés. Andy allait à la bibliothèque, Nate et Matt avaient un besoin entre hommes, et Caitlin avait décidé de rejoindre sa salle commune. Aliénor ne savait pas vraiment quoi faire. Elle doutait pouvoir accompagner son amie. Elle haussa les épaules, et contrairement à la majorité de Gryffondor, la jeune femme prit la direction du parc.

    Ce parc n'avait certes pas le même charme que la nuit lui donnait, mais il était agréable de le visiter en plein jour. Ali regarda dans son sac, tout en marchant quelques pas. elle avait son bloc et un crayon, c'était parfait. Elle s'occuperait, avant que son prochain cours ne commence. A presque égale distance entre le lac, la forêt, le château et le stade, Aliénor trouva un banc libre. Elle s'y installa posant son sac à ses pieds. Elle sortit alors un carnet, puis un crayon moldu qu'elle avait toujours sur elle. S'il y avait bien quelque chose pour quoi elle remercierait sa grand-mère, c'est pour lui avoir enseigné l'art du dessin. Aliénor adorait dessiner, surtout les portraits. Les paysages aussi, mais ses portraits étaient toujours plus réussis que les autres. Depuis hier, elle tentait de faire vivre des yeux. Ses yeux. Mais elle n'arrivait pas à saisir dans son coup de crayon précis, la nature de ces derniers. Elle apposait une touche fine quand on l'interpella. « Tu sais habituellement, les gens ne s'assoient pas la car ils savent que ce banc est à moi. ».
    Aliénor leva les yeux pour croiser ceux de son camarade, Declan Blurberys. Gryffondor, même année qu'elle, ami de Rowan qu'elle appréciait tout particulièrement. Tout était fait pour que Declan et Ali s'apprécient, mais il n'en était rien. Il avait cet espèce d'animosité envers elle qu'elle ne saurait expliqué, et qu'elle ne comprenait pas. Voyant qu'il ne bougeait pas, elle reporta son attention sur le dessin, répondant quand même à son ton agressif, par un autre ton, pas plus sympathique.


  • ALIÉNOR « Tu sais, habituellement, les gens polis commencent par dire bonjour. Et puis ton nom n'est pas marqué sur ce banc, à ce que je sache. »

    Peur? Aucunement. Même si Aliénor savait que face à l'envergure de Declan, elle ne faisait physiquement pas le poids, elle ne se dérangeait jamais pour remettre quelqu'un à sa place. Et puis il y avait bien assez de place pour deux sur ce banc. S'il n'était pas content, qu'il aille voir ailleurs. Premiers arrivés, premiers servis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Blurberys
- élève de 3ème année -
GRYFFINDOR.

avatar

Nombre de messages : 67
« R<u>ace</u>. : — vampire
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: When the night comes to an end - Aliénor   Sam 31 Jan - 1:12


    « Tu sais, habituellement, les gens polis commencent par dire bonjour. Et puis ton nom n'est pas marqué sur ce banc, à ce que je sache. »

    Mais pour qui elle se prenait? Comme une demoiselle pouvait être aussi mauvaise. Je la regardais. Comment pouvait-elle être aussi hautaine et ce prendre pour une telle personne. À côté de moi, elle ne faisait vraiment le poid. Je la regardais ce pencher sur son cahier. D'un sens j'aurais pu être acceuillant envers la demoiselle mais j'en était incapable. Je ne comprenais pas pourquoi un vampire pourrait se méprendre pour une humaine mais Rowan avait eu ce petit défaut et maintenant je n'étais plus capable de rester au près de cette humaine car je la voyais toujours comme une menace pour Rowan. Et si celui décidait d'arrêter son régime végétarien pour goûter le sang de cette humaine. J'avais beau me dire que je n'avais rien pour me faire peur mais j'avais peur de perdre mon ami et que celui-ci devienne ce monstre que je croyais être devenue avant que je le rencontre. Je la regardais et dit tranquillemnent:

    « Bonjour. Je m'appelle Declan mais sa tu le sais déjà. »

    Je faisais un sourire ironique à la demoiselle pour lui faire comprendre qu'elle n'allait certainement pas gagner avec moi. Je savais qu'elle ce dissait qu'il avait plus qu'un place sur le banc et que mon nom n'était pas inscrit mais elle avait tord. Un jour j'avais eu le même problème et j'avais gravé mon nom sur le banc. Je regardais la demoiselle sachant très bien qu'elle n'allait pas bougé alors en soupira je m'assis à côté d'elle à l'autre bout du banc et regardamt juste devant moi et dit tranquillement:

    « Tu sais ce banc c'est le mien. »

    Je lui pointa le nom qui était gravé dans un petit coin du banc. C'était la que j'avais gravé mon nom l'an passé et je la regardais tranquillement pour l'observer et me demanda se que trouvais Rowan trouvais chez elle. Certe elle avait une odeur très attirante mais est-ce que son meilleur ami était attiré vers elle juste pour sang. Certaines fois je ne comprenais pas Rowan. Puis je me rendis compte que j'allais devoir bougé car sinon tout le monde allait me trouver bizarre comme d'habitude. Je savais parfaitement que certaines personnes le pensait déjà mais cela ne me dérangeait pas toujours mais certaines fois les commentaires étaient très déplacer. Je retourna mon regard vers la demoiselle pour savoir ce qu'elle allait dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénor de Bertois
- élève de 3ème année -
GRYFFINDOR.

avatar

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 29
« H<u>umeur</u>. : Bien en forme, comme d'habitude
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: When the night comes to an end - Aliénor   Sam 31 Jan - 19:42

    Aliénor ne prêtait presque plus attention à ce qu'il faisait. Elle pensais qu'il partirai. Toujours, s'il voulait que ce soit elle qui parte, il allait devoir l'emmener lui-même. Elle ajouta à son dessin un vif trait, épaississant le précédent. Là, ça ressemblait plus déjà. Elle eut un sourire satisfait. Aliénor releva les yeux, regardant le paysage au loin. Du coin du regard, elle le vit, toujours stoïque, à côté d'elle. Sa bouche s'étira en un sourire en coin, satisfait aussi. Il reprit : « Bonjour. Je m'appelle Declan mais sa tu le sais déjà. ». Aliénor ne l'avais pas regardé, mais cette phrase lui fit lever les yeux au ciel. Si les vampires avaient tous le même sens de l'humour, elle n'était pas là de s'ennuyer. Aliénor leva finalement les yeux vers lui, avec un sourire franc, mais un regard baigné de sarcasme.

  • ALIÉNOR « Enchantée ... Declan. Je me nomme Aliénor, mais ça, tu le savais déjà. »

    Elle lui lança un sourire plus calme, et posé que le dernier, avant de retourner vaquer à ses occupations, sans bouger bien entendu. Elle n'allait pas céder si facilement et le fait qu'il soit un vampire, ni même l'ami de Rowan, ni même un Gryffondor de son année n'allait rien changer. S'il n'était pas correct avec elle, elle ne voyait pas pourquoi il faudrait qu'elle le soit avec lui. Ali rapprocha son sac de ses pieds quand même, pour lui laisser un peu de place, au cas où. Elle continuait de s'acharner à faire que ses yeux soient les plus réels possible. Malheureusement elle avait encore besoin d'un bon nombre de cours, et d'heures de pratiques pour arriver à la cheville de certains dessinateurs. Lui s'installa près d'elle. Aliénor se doutait bien qu'il n'abandonnerai pas, mais elle non plus. Perdre? Jamais.
    « Tu sais ce banc c'est le mien. »
    . Aliénor quitta son dessin des yeux quelques instants, pour regarder ce qu'il y avait de si important afin qu'il lui dise ça. Ce qu'elle voyait? Presque rien.



  • ALIÉNOR « Simple corrosion. Vous vous permettez donc ce genre de fantaisie. Vous chercher à vous approprier les choses en voulant apposer votre signature. Voila qui est surprenant. Nom ou pas nom, ce banc est dans un lieu public, et public n'est pas synonyme de Declan il me semble. De plus, Mr Blurberys, vous êtes bien aise de remarquer que sur ce banc, il y a assez de place pour deux. Soit vous faites avec moi, soit vous faites sans ... mais ce n'est pas moi qui partirai. »

    Aliénor avait parlé d'une voix aussi tranquille que celle qu'il avait employé. Elle ne cherchait pas à le provoquer, ou très peu. Mais si elle voulait pouvoir continuer à côtoyer Rowan, valait mieux ne pas faire son possible pour se mettre son quasi-frère à dos. Aliénor reprit ses occupations tranquillement. Elle n'avait pas été méchante, simplement réaliste. Elle ne voulait pas se le mettre à dos, simplement lui faire comprendre qu'il y avait des règles à suivre en société, puisqu'il avait visiblement choisi de vivre dans cette société. S'il avait besoin d'aide, Aliénor se ferait un plaisir de les lui apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: When the night comes to an end - Aliénor   

Revenir en haut Aller en bas
 
When the night comes to an end - Aliénor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une chasse interompue [PV Aliénor ]
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▬ Praesidium Nocturnus; :: •• Le Domaine •• :: — le parc et les pelouses —-
Sauter vers: