AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Moonless Night _ Leenh

Aller en bas 
AuteurMessage
Declan Blurberys
- élève de 3ème année -
GRYFFINDOR.

avatar

Nombre de messages : 67
« R<u>ace</u>. : — vampire
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Moonless Night _ Leenh   Lun 2 Fév - 1:33


      Moonless Night


    Citation :
    J'étais quelqu'un et maintenant j'en suis un autre. Depuis 1611, je ne suis plus le même. En 1611 j'ai été changé en vampire alors que j'allais mourrir. J'ai longtemps cru que ma vie était supposé d'être terminer alors je tuais tous ceux qui avait le malheur de croisé ma route. J'étais une personne dangereuse et qui pouvait tuer toute la terre entière si je voulais mais je me contentais du Nord de l'Angleterre. J'étais dans ma chasse habituelle quand je l'es rencontré. J'ai d'abord cru qu'il voulait me voler mon repas mais après quelques hostilité avec l'autre homme qui voulait voler mon souper je compris qu'il n'était pas comme moi. Lui il n'était vraiment pas comme moi. Il ne touchait pas au sang humain. Comment faisait-il qu'il ne se nourrissait pas comme moi. Était-il possible de ne pas être un monstre? Il s'appelait Rowan et il allait devenir mon meilleur ami. Qui aurait cru qu'un être comme moi n'allait plus jamais touché à une goutte de sang humain. Enfin jamais est un bien grand mot quand on peut vivre pour toujours.

    « Declan. Allez vient. On doit allez en cour. »
    « Rowan, calme toi. On n'a juste à courrir. »
    « Mais pour une fois que je veux parraître humain. On ne pourrait pas faire comme tout élève normal? »
    « Mais le problème est que nous ne sommes pas normal. »
    « Tu ne pourrais pas pour une fois être positif? »
    « Un jour peut-être. On a l'éternité. »

    L'éternité c'est une bien grand mot quand on est un mortel mais pour moi c'était la réalité. Moi et Rowan allions vivre pour toujours. Nous allions pouvoir voir tout ce que nous allions vouloir. Nous allions être les même pour toujours. Je regardais mon ami dans les yeux et comprit que mon ignorance l'agaçait au plus au point. Je savais que celui-ci voulait ce mêler au autre alors que moi je préférais me mêler au miens et ne regarder que mes semblables. J'étais un isoler, une personne qui n'aimait pas être en masse. Avoir ces quelques personnes de mon entourage. J'étais quelqu'un de bien différent des autres sur plusieurs points et cela on le remarquait dès le premier regard mais mon ami avait compris qu'avec moi il fallait attendre pour apprendre à me connaître. Je savais qui j'étais et je n'avais pas l'intention de changer mes habitudes pour quelques personnes. J'entendis mon ami soupirer et compris qu'il allait partir sans moi. Je regarda mes choses étendu sur une table de chevet et les prit et lui fit un sourire enfin de lui faire comprendre qu'on pouvait y aller malgré le fait que j'aimais la vitesse. Oui, la vitesse. J'adorais courir. Le fait d'aller plus vite que les autres et d'arrivé avant eux. J'aimais le fais d'être supérieur en quelques choses alors que j'étais un être qui était supposée d'être mort depuis 400 ans. Je regardais mon ami et quand celui-ci dit:

    « Le manque de vitesse te va à merveille. »
    « Dit une autre fois cela et tu vas te rendre compte que tu parles seul. »
    « Tu sais, je sais pas comment elle fait pour te supporter quand tu es de mauvaise humeur comme cela. »
    « Qui? »
    « Tu me niaise ou quoi! »
    « Ho, elle. Elle c'est habituer. Enfin, je crois... »

    Je regardais mon ami en souriant. Elle, c'était la personne que j'aimais. La seul qui pouvait me faire sourire plus que mon ami. Celle qui ensoleillait ma vie. Apólleenh. Apólleenh S. Mc Dómhnail, la seule qui pouvait me faire comprendre qui j'étais vraiment. Mais rien n'était pareil avec elle depuis qu'un carré c'était amoureux c'était formé. Pour moi c'était clair, je l'aimais mais elle aimait plus ce sale cabot de Bradean qui lui aimait cette Chrisalhy qui elle m'aimait. Je sais cela est compliquer mais moi je m'y retrouve. Je suis en amour avec une seule personne. Je savais qu'on approchait de ma classe de cour car mon ami ralentissait le pas. Moi je gardais le même pour que celui-ci me suive et je compris qu'il ne voulait pas ralentir alors je décida de ralentir et je vis un sourire s'afficher sur son visage. Il comprit qu'il voulait parraître le plus humain possible. Alors quand il arrivèrent dans la salle de potions, le jeune homme s'assit au fond et entendit son ami dire:

    « Tu sais, être un humain ne doit pas être si mal. »
    « Tu trouves pas que tu en fais un peux trop. »
    « Tu es tellement négatif fois... »
    « Mais cela fait tout mon charme! »
    « Non, ton charme ce fait parce que tu es un vampire. »
    « Détail et parle moi fort. Je suis sur que notre voisin n'aimerait pas savoir qu'on pourrait le tuer.. »
    « Mais le problème est que nous ne pouvons pas le tuer parce qu'on ne touche pas au sang humain. »
    « Mais lui, il ne le sait pas! »

    Je savais que mon ami voulait ajouter quelque chose mais le professeur fit son entré dans la salle. Je regardais le professeur, Serenella Volturi. J'étais sur mes gardes. Je savais qui était les Volturi et je ne les aimais pas beaucoup mais je faisais tout de même preuve de respect envers eux. Je savais que le regard de mon ami était sur moi essayant de savoir ce que je faisais. Malgré le fait qu'il me connaissait mieux que qui contre, personne ne pouvait prévenir ce que j'allais faire. J'étais imprévisible et chaque geste que je posais ce faisait selon mon intention. Je savais très bien que le cour allait être long si j'analysais chaque mouvement de la Volturi mais j'étais incapable de ne pas faire autrement. Je continuais de la fixer sans rien dire. Puis le cour continuait moi je bougais et continuais de la fixer sans rien faire d'autre. Quand je vis les élèves ce lever je me leva et entendis mon ami soupirer sachant que j'avais encore une fois passer pour un fou devant les autres. Un Serpentard me regardais comme-ci j'étais fou. Je ne dis rien juste le fixer du regard, il comprit d'aller voir ailleur. Je regardais mon ami et quand celui-ci dit:

    « On peut courir si tu veux. »
    « Enfin une chose raisonnable qui sort de ta bouche! »
    « T'a pas fini d'être arrogant. »
    « Pas avec toi mon cher. »
    « Aller vient avant que quelqu'un nous saute dessus. »
    « Qu'est-ce que tu es entrain d'insinuer? »

    Je savais très bien ce qu'il voulait dire mais il avait déjà commencer à courir alors je pris de la vitesse et le rattrapa très vite. Personne ne pouvait nous voir car chacun ce dirigeait vers la grande salle à cette heure alors que nous nous allions dans la forêt interdite pas si interdite que cela pour nous pour nous nourrir. Nous n'étions pas comme les autres mais nous allions quand même avoir besoin de sang pour ne pas vider de son sang un pauvre sorcier. Nous étions alors quand la forêt pendant que notre petit esprit de chasseur prenait le dessus de notre vrai personnalité. Nous étions des vampires et pas les seuls dans cette école mais nous étions tout de même capable de respecter qui nous étions.

    Après avoir chassé j'avais l'habitude de traîner avec Rowan mais à ce moment-là, je voulais seulement être seul donc je me dirigeais tranquillement vers la tour d'astronomie. J'aimais être à cette endroit. Je pouvais voir le ciel au-dessus de moi et pouvoir regarder les étoiles pendant plusieurs heures. C'était un moment de solitude que j'adorais. J'affectionnais ce lieu plus que n'importe qui sur cette terre. Mais moi je ne regardais pas les étoiles au même endroit qu'eux. Non, j'aimais grimper sur le toit et laisser vagabonder mon esprit. En un clin d'oeil je grimpais sur le toit de la tour et m'assis en regardant droit devant moi et non au dessus. J'étais sur mes gardes, j'étais incapable de me relaxer complêtement. J'attendais quelqu'un venir vers moi, quelqu'un arriver vers l'endroit où j'étais. Je pouvais a présent voir l'ombre de la personne arriver mais très vite je compris qui c'était alors je baissa ma garde et fit comme-ci je n'avais pas vu celle qui occupait mes pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Moonless Night _ Leenh
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▬ Praesidium Nocturnus; :: •• Les Tours •• :: — tour d'astronomie —-
Sauter vers: