AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maleaka Khiara ; SEALYS [Fini]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maleaka K. Sealys
- élève de 3ème année -
SLYTHERIN.

avatar

Nombre de messages : 7
« R<u>ace</u>. : — animagus
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Maleaka Khiara ; SEALYS [Fini]   Dim 8 Fév - 14:46

Maleaka Khiara sealys
18 ans, 3 ième année

« Tu te dira inaccessible, mais au fond,
tu tombera dans les bras du premier venu. »




- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

M a l e a k a ; SEALYS

    (c)moonlitlife

    «On dit souvent qu'avec le temps, ou avec les expériences que l'on subit, les gens changent... On dit aussi que dans la vie, chaques expériences sont faites pour nous renforcer, et que le temps soigne les blessures. Vous y croyez n'est ce pas? Vous n'avez pas tort. si vous le permettez, je vais vous conter une histoire; celle d'un enfant devenu grand, un enfant qui en y croyant dure comme fer, s'est laissée envhaire par la perversité de ce monde d'adulte. Cette enfant qui au fond d'elle même n'a jamais perdu courage et s'est battut jusqu'à la fin. Ce petit être se prénomme Maléaka, il y a bien des années d'ici, les adultes qu'elle cotoyait étaient charmés par ce sourire d'ange à focette. Elle à cru entrer dans un monde parfait, ce monde qu'elle avait imaginé depuis sa tendre enfance, et dès le jour ou elle est rentré dans se monde magique, elle à perdu pied. Sans doute parce qu'elle était au mauvais endroit au mauvais moment, ou parce qu'elle à rencontrer les mauvaises personnes. Bref je vous laisse découvrir son histoire.»


Dernière édition par Maleaka K. Sealys le Dim 8 Fév - 21:52, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleaka K. Sealys
- élève de 3ème année -
SLYTHERIN.

avatar

Nombre de messages : 7
« R<u>ace</u>. : — animagus
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Maleaka Khiara ; SEALYS [Fini]   Dim 8 Fév - 14:47

He had liked him
to has the abandoned


    « Un ange est passé devant mes yeux, un ange qui s'est envoler en enfer. »


    Je n'ai jamais été comme je suis aujourd'hui, cette fille accessible pas plus qu'une nuit, une femme que l'on doit partager et avec ce foutu caractère. Une flamme ma brûlé mon corps, et pourtant j'ai été prévenue que je jouais avec le feu, que je devait bouger mon cœur de cette flamme brulante, mais je n'ai jamais voulu leur donner raison, car il savait si bien mentir. C'est avec lui que je perdit ma virginité, que je perdit mon honneur, et ma sainteté. Il m'a fait sortir cette rage qui battait dans ma poitrine, il m'a donné cette élégance et cet assurance, il m'a transformer en déesse divine, trop dangereuse pour qu'on puis-ce l'aimer, et ensuite, il s'en ai allé.

    Tout commença un jour ensoleillé de septembre, j'entamais ma première à Poudlard et j'avais seize ans. C'est dans un de ses regards malicieux qu'il m'aperçus, innocente adolescente que j'étais. Il m'a dit par la suite, que dès cet instant, il s'est promis de m'obtenir. Entre nous je suis certaine que c'était bien pour m'obtenir... Mais m'obtenir dans son lit. J'avais ce regard timide, avec mes bras toujours enroulés autour de ce même livre, comme si je protégeais mon trésors le plus précieux. J'avais quelques amies, des fidèles amies qui par la suite me haïrons, mais cette fois là j'étais seule, profitant de se soleil qui bientôt allais prendre la fuite dans le parc de l'école. Les rayons du soleil se reflétait sur mes cheveux ce qui d'après ce que l'on a pu me raconter, émettait des éclats dorés. J'étais appuyé contre mon habituel chêne lisse et soyeux, cet endroit, c'était mon refuge, mon petit coin d'évasion. Je ne sais comment il s'est retrouvé devant moi, car quand j'ai levé mes yeux de mon livre il était là, me regardant malicieusement avec ses yeux bleu. Je ne su dire quel pensé il avait à ce moment là, mais il me regardait longuement, comme quand on scrute chaque petits détails d'une œuvre d'art, et moi je déposais mes yeux interrogateur sur cet être qui me paraissait si étrange, j'étais beaucoup trop timide à l'époque pour oser prendre la parole en première.

      lui -« Qu'est ce qu'une aussi jolie fille fait toute seule ici? »


    Ce fut sa première parole, et pas des plus intéressante je dois dire, je détestais çà, les coureurs de jupons, ceux qui disent les mêmes répliques à chaque filles potentielles qui passent sur leur passage. Je le méprisais au plus profond de mon être et il n'a pas arrêter. Dès cet instant j'ai commencé à changer, je devenais de plus en plus sure de moi, voyant ce garçon méprisable me poursuivre à tout bout de champs. Cela dura beaucoup de mois, plus le temps passait et plus je ressentais une certaine attirance envers lui, un désir profond que je n'avais jamais connu auparavant, j'avais des rêves et des pensées qui me faisaient peur, je pensais à lui d'une manière surprenante et sauvage, et ce nouveau aspect de moi m'effrayais.

    C'est un beau jour ou mon désire à dépassé ma raison, il m'avait donné rendez vous à la bibliothèque comme beaucoup de fois ou j'ai refusé son invitation, dans cette même allée bien précise, un endroit peu ordinaire pour un rendez vous, j'aurais pu ne pas le rejoindre comme d'habitude mais cette fois-ci j'étais curieuse et même bien plus que cela. Je l'y rejoignis à l'allée demandée et il était appuyé contre le mure du fond, les bras croisés. Quand je fut sur son champ de vision il me fit un sourire en coin, ses yeux glissèrent sur mon décolleté jusqu'a ce que je me retrouve en face de lui, moi, je me contentait d'avancer. Quand je fut à bonne distance tout ce passa très vite, il approcha de moi je reculais à chaqu'un de ses pas mais nos deux visages étaient à quelques centimètres l'un de l'autre, jusqu'à ce que mon corps s'arrête contre une étagère remplie de livre. Nous nous regardâmes dans les yeux longuement, je sentais contre ma beau son souffle saccader, il avait une odeur fraiche et agréable, il parcouru alors son visage dans mon coup, l'effleurant quelques fois de ses lèvres douces, mon dos se cabra et mes yeux se ferma dans se plaisir, il remonta ensuite et colla ses lèvres contre les miennes. A partir de se moment tout ce passa comme brutalement, je passa mes main dans ses cheveux doux et lui sa main dans mon cou, je colla son corps contre le mien et le serra fort contre moi, nos souffles s'accélèrent de plus en plus... Et c'est ainsi que tous commença.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    J'étais devenue cette personne que les autres filles méprisaient et que les garçons désiraient, nous étions un des couples les plus populaires des deuxième année, je croyais vivre un conte de fée, mais je ne voyais pas que je commençais à faire fuire les personnes que j'aimais le plus. Je devenais égocentrique et moqueuse, le contraire de se que je n'étais pas avant, je prenais de l'assurance pendant que mes anciennes amie me voyaient monter dans le monde des adultes, ce qui n'était pas forcément une bonne chose. Peu à peu je voyais leurs regards changer, elle me méprisaient et m'évitaient, j'en déduisait que c'était de la jalousie. Mon bonheur avec lui à durer un an... Une année de folie, de sauvagerie, de fantasme, de bêtises.... Ma vie se résumait à lui seule, il était pour moi celui qui m'a fait grandire, qui m'avait poussé dans la "gloire", j'aimais ma façon de pensée, jusqu'à ce beau jour ou il est partit. C'était un de ses journées de fin d'automne ou le froid envahissait doucement les couloires du chateau, la dernière feuille des arbres s'était écrasée sur le sol froid. Je finissais mon cours d'histoire de la magie, me dépécha de ranger mes affaires sous les yeux attentif de mes camarades, ils savaient tous que j'allais le rejoindre car on était jamais l'un sans l'autre, mes yeux péttillaient déja à l'idée d'être auprès de lui. J'étais une des premières à sortir de la classe, et je dévala les marches des escaliers jusqu'a tomber nez à nez avec lui. Je m'avança avec grâce et enroula mes bras autour de lui, je le regardais avec un sourire malicieu et avança mes lèvres près de son oreil pour lui murmurer:

      Maléaka - « J'ai envie de toi... »


    C'était devenu une habitude de lui dire ses mots même si je le pensais à chaque fois que je les prononçait. L'amour était un jeux pour nous auxquel nous participions à chaque fois que l'on se croisait. Mais cette fois-ci, alors que mon regard trahissait mon envie de lui, il eu cette expression étrange dans ses yeux, cette expression que je voyait pour la première fois. Il déroula mes bras de sa taille et me pris par les épaules. Derrière nous, on entendait les pas accéléré des élèves qui sortaient de la salle de cours. Il plongea ses yeux bleu océan dans les mien et me dit ses paroles que je ne voulais en aucun cas entendre:

      Lui - « Maly, il faut que tout ça cesse...»


    Je le regardait longuement d'un air bête et repassait ses paroles dans ma tête, comme pour m'assurer que j'avais bien compris, quand j'étais certaine, mes sourcils se froncèrent. J'esquissa d'habord un sourire, comme pour m'assurer que ce n'était pas une de ses plaisanterie mais il resta stoïque. C'est alors que des larmes me montèrent dans les yeux mais je les ravala pour une question de fièrté. C'est après quelque minute que j'eu enfin la force de prononcé un mot.

      Maléaka - « Pa...rdon? »
      Lui - « C'est fini...Je suis désolée Maly mais... »
      Maléaka - « Ne m'appel pas Maly! »
      Lui - «...Mais il faut que nous grandissions.... Nous avons passé un an d'amusement, maintenant il faut que ça s'arrete? »


    Je croyais rêver, je ne voulais pas y croire ma baguette! J'étais abassourdie par les paroles qu'il avait oser dire. Autour de nous, de plus en plus de monde s'agitaient, essayaient d'entendre une bride de conversation, voyant sur nos deux visage que quelque chose n'allait pas, mais pour moi ils n'existaient pas. Quans je me rendit compte de tout se qu'il avait dit je ravala ma tristesse et une rage incontrôlable s'empara de ma poitrine. Je commençais à exploser intérieurement et je du tout débaler avant que j'explose, je commençais à élevé la voix pendant qu'il jettais de regards inquiet autour de lui, se rendant bien compte que tout les élèves autours de nous pouvais entendre clairement notre conversation.

      Maléaka - «Alors pour toi notre relation n'étais que de "l'amusement"? Non mais tu te paye ma tête? Tu m'as couru après pendant des mois pour m'avoir dans ton lit c'est ça? Tu t'es bien amusé avec moi pendant un an et maintenant tu me jettes? »
      Lui - « Maly...éaka... Calme toi ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. »


    Mes yeux lui lançèrent des élairs et si j'avais pu à cet instant précis je lui aurais jetté un sors qu'il n'était pas près d'oublier. Nous restâme quelques secondes l'un devant l'autre à ce regarder, je retrouvais alors mon sentiment que j'avais ressentit la première fois que je l'avais vu... Je le méprisais profondément. Je reculais doucement de lui, ne le lachant pas des yeux, pendant que lui resta là au milieu de la foule. Je disparut lentement et partit dans mon désespoire.
    Le monde entier s'écroulait sous mes pieds, pour moi, ce garçon m'avait formé, transformé, jamais je ne pouvais plus vivre sans lui. Il me fallut longtemps pour accepter sa vraie personnalité et c'est à ce moment précis que je me suis rendue compte de ma bétise, de mon insousiance et de mon égoïsme. Je devais l'accepter, l'ancienne Maléaka était partie pour toujours et je devais vivre avec la nouvelle. Même si au fond je savais très bien que je n'était pas cette fille égocentrique et égoïste.




Dernière édition par Maleaka K. Sealys le Dim 8 Fév - 19:20, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleaka K. Sealys
- élève de 3ème année -
SLYTHERIN.

avatar

Nombre de messages : 7
« R<u>ace</u>. : — animagus
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Maleaka Khiara ; SEALYS [Fini]   Dim 8 Fév - 14:47

Live with the one
that I am not


« Il parrait que le temps soigne les blessures »


    Une journée comme beaucoup d'autre avait commencé, il faisait doux, et le ciel était d'un bleu claire. La nature commencait doucement à revivre et moi aussi, j'allais fêter d'ici peux mon 18 ième anniversaire. J'étais restée la même, mais avec une crainte qui me pesait sur la conscience. Cela faisait 2 ans et j'avais plus ou moin tourné la page, mais il avait ttout de même fait un effet boulversant. Aujourd'hui j'étais cette fille accessible pour une nuit, cette fille attachante mais qui avait peur de s'attacher. J'avais beau commencer à ressentir quelques chose pour quelqu'un, j'y mettait fin aussitôt, je me protégais sans doute du mal que l'on pouvait me faire. Certains d'entre eux me prenaient pour une allumeuse, d'autre pour une qui ne se prend pas au sérieux, mais ils me désiraient tous sans exception. Auparavant, savoir cette information me procurait un bien être illimité, mais à cet instanti tous ça n'avait plus d'importance. Les filles quand à elles, me prennaient pour celle qui arrive à ce taper tout le monde, d'autre me méprisaient jusqu'au plus profond de leur âme et d'autres cruches pouvaient me considérée comme un modèle. A cette idée je me sentais tous simplement pitoyable mais je ne pouvais pas changer ça. Je me détèstais au plus profond de mon âme mais je devais l'accepter, et personne dans cette établissement pouvaient deviner ces pensées, je me protègais du monde extérieur en me forgant cette apparence. Personne ne pouvaient croire une seconde que je pouvais être la même fille que j'étais à 15 ans. Mais après tout moi j'y croyais, et je me batterais jusqu'au bout pour prouver au monde entier que je suis capable. Je n'étais pas renfermée et sadique avec les autres, bizzarement, la plupart des autres filles me détèstaient alors je passais la plupart de mon temps avec les garçon. Pourquoi elles me détèstaient? Surement parce que je passait la plupart de mon temps à séduire les garçon, à coucher avec eux, et même passer la plupart de mon temps avec eux. J'étais assez joyeuse, surtout séductrice, après tout j'avais ce besoin de plaire. Je ne manquait pas une occasion pour m'amuser, d'ailleur j'étais souvent source d'amusement. J'en déduisait également qu'il y avait une certaine jalousie chez les autres filles. J'avais aussi le physique que d'autres filles veulent, mais je ne m'en vente pas pour autant. J'ai de grande jambes et je suis assez grande, ce qui me donne une allure élancée et fine, j'ai les yeux bleu océan, des lèvres assez fines, les cheveux ondulés et chatin foncé, quand je souris, j'ai des focettes assez marquée qui se creusent sur mes joues.

    La première année après notre séparation, je me réfugiait dans les relations d'un soir et dans la magie. J'étais déja assez douée étant donné qu'enfant, j'ai toujours été fascinée par le monde magique que je ne connaissais pas à l'époque, étant issue d'une famille moldue. Mais à cette période je passais mon temps à m'entraîner et à me fixer des objectifs, un beau jour, nous avons étudier les animagus, j'ai été si fascinée par ces êtres capable de se transformer en animal que j'ai essayer d'en faire partie. Cela à durer un an d'exercices et de concentration, et quand j'ai enfin réussit à me tranformer j'ai découvert qu'une partie de moi était un loup au pelage blanc cassé. Quand je fut en cette animal, j'éprouvais un tel bien être et une tel confiance en moi que je ne ressentait pas en étant humaine, quelques fois je me disais même qu'être loup me convenait beaucoup mieux. Pendant les nuits ou je ne pouvais dormir je me transformais en animagus et me promenait à travers poudlard, c'est ainsi que je découvris tous les secrets de cette école et les moindres cachettes secrètes. C'est ainsi que je me sentait de plus en plus proche avec cet établissement de magie dont j'avais rêver étant petite. Et c'est ainsi que je me découvrit réellement.

    En résumé voila donc qui je suis réellement; une jeune fille changée par l'amour et le désire, une jeune fille blessée et maintenant méfiante qui se forge son caractère pour se proteger... et je suis peut-être la seule à le savoir. Alors maintenant que je vous ai révélé mon secret, faites en bonne usage, et puis vous savez, même si vous le répétiez un jour, je doute que beaucoup y croirait..


      & M o i ;

      Prénom ou Pseudo : Juune
      Votre niveau Rp : Bon
      Présence sur le forum : 5 /7
      Avatar reservé : Miranda Kerr
      Comment avez-vous trouvé le forum ?: Excellent
      Code du règelemt : la nuit est obsure tout comme mon âme


Dernière édition par Maleaka K. Sealys le Dim 8 Fév - 19:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleaka K. Sealys
- élève de 3ème année -
SLYTHERIN.

avatar

Nombre de messages : 7
« R<u>ace</u>. : — animagus
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Maleaka Khiara ; SEALYS [Fini]   Dim 8 Fév - 21:52

Voila je pense avoir terminer ma présentation Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Tweeds
- admin-
- 2ème année -
SLYTHERIN.

avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 23
« H<u>umeur</u>. : Massacrante.
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Maleaka Khiara ; SEALYS [Fini]   Mar 10 Fév - 20:40

    J'ai beaucoup hésité. Mais je pense que Serpentard t'ira très bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maleaka Khiara ; SEALYS [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maleaka Khiara ; SEALYS [Fini]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▬ Praesidium Nocturnus; :: •• passport to hogwarts •• :: — répartitions — :: » SLYTHERIN-
Sauter vers: