AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 _ They even do not have his own body » Divine Phealadeïs [ END ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Divine Phealadeïs
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 27
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: _ They even do not have his own body » Divine Phealadeïs [ END ]   Dim 25 Jan - 18:34


M o n I d e n t i t é


    Prénom ; Divine
    Nom ; Phealadeïs
    Age ; Dix sept ans
    Lieu de naissance ; Gdansk, Pologne
    Date de naissance ; 24 août 1991



J e s u i s

    Caractère ;
    Divine est une personne que l’on a beaucoup de mal à cerner. Elle ne laisse rien paraître de ses émotions, de ses sentiments les plus intenses. Mystérieuse serait donc son premier trait de caractère. Elle n’aime pas se dévoiler, et s’est forgée, depuis des années, une sorte de carapace. Divine est une personne très solitaire, qui ne ressent pas un réel besoin d’être entourée par d’autres. On ne lui connaît pas de vrais amis. Appréciant peu de gens, peu de gens l’apprécient en retour. Divine vénère particulièrement les personnes ayant une personnalité originale, et farfelue. Elle n’aime pas les gens dits « normaux » qui suivent comme des moutons tous les autres. Elle aime les « hors la loi » qui n’ont peur de rien, et qui n’ont aucune limite. Peut-être qu’elle possède le goût du risque finalement, derrière ce visage si poupon. Pourtant, derrière ce physique angélique et frêle, Divine possède un fort caractère. Non pas qu’elle embête les autres, mais elle n’a pas la langue dans sa poche. Elle ne viendrait pas jusqu’à utiliser les insultes pour défendre son opinion, mais son excellente élocution lui donne un sérieux avantage sur les autres.

    Divine possède une grande ouverture d’esprit. Passionnée serait un adjectif qui l’a qualifierai très bien. Elle s’intéresse à beaucoup de choses, aime se plonger dans d’énormes livres quand le temps lui en permet. D’ailleurs, on l’a retrouve souvent endormie, un épais manuscrit sur la poitrine. Par ailleurs, l’écriture est sa première passion. Elle ne cesse de gribouiller des tonnes de mots sur des morceaux de papiers, déchirés dans des cahiers. Il suffit de constater le désordre qui règne dans sa chambre pour comprendre que les mots possèdent une importance considérable pour elle. Des milliers de petits papiers, sur lesquels un seul ou plusieurs mots sont écrits, sont scotchés ou punaisés sur les murs de sa chambre. La photographie est aussi un moyen d’expression pour Divine. Les photographies en noir et blanc plus précisément. Il est rare de rencontrer Divine sans son appareil photo autour du cou ou dans son sac.

    Le plus gros défaut qu’on lui connaît est l’individualisme. Divine ne se plie jamais en quatre pour les autres, et ne pense qu’à sa petite personne. La famine, la pauvreté et toutes les choses atroces qui existent dans le monde ne l’a touche vraiment pas. Elle y porte aucune attention. Nous ne pourrions pas jugé cela de prétention mais simplement de détachement envers se qui l’entoure. On pourrait croire qu’aucun cœur ne lui a été transmit à la naissance, et pourtant Divine est une personne entière. Quand elle aime, elle aime passionnément, sans aucune retenue. Pour finir, Divine est quelqu’un d’étrange, vivant dans un monde à part. Un monde dans lequel elle cache de nombreux secrets. Des secrets très compromettants.


    Physique ;
    Les fées qui se sont penchées sur le berceau de Divine n’ont pas lésiner sur la beauté. Divine est une jeune fille au physique peu commun, mais agréablement beau à regarder. Elle possède ce petit côté femme fatale et enfantin très attirant. Pour commencer, elle n’a rien à envier aux mannequins les plus connus. Ayant une taille atteignant les un mètres soixante dix huit, on l’a remarque très rapidement. Ses jambes longilignes se retrouvent très souvent sur de hauts talons aiguilles. Son corps élancé en fait craquer plus d’un et jalouser plus d’une, pourtant Divine n’en ai pas vraiment fière. Nous pourrions même dire qu’elle est très complexée par son corps. Notamment par sa petite poitrine, presque inexistante. Ainsi que par ses longs bras, menus, qu’elle ne supporte pas. Malgré tout, Divine apprécie énormément le grain et la teinte de sa peau. Il est évident qu’une peau sans aspérités et au teint hâlé ne peut être qu’apprécié de sa propriétaire. Divine possède aussi de longs doigts fins digne des doigts de pianistes.

    Passons maintenant à son visage. Si l’on considère que sa morphologie parfaite aux yeux des autres, et imparfaite à ses yeux lui donne un avantage, son visage puéril en est de même. Pour commencer, son visage est orné d’une crinière blonde comme les blés, même si Divine a toujours eu une admiration pour les rousses. Les traits de son visage sont fins, particuliers. Une forme du visage peu commune, une peau de porcelaine qui donnerait presque l’impression d’être faite en plastique. Un nez mince avec de petites narines. Une bouche dessinée à la perfection, et colorée d’un sublime rosé naturel. Des dents presque sans aucun défaut, et d’une blancheur extrême. Pour finir, des yeux d’un bleu étrange, atteignant presque le gris et touchant le vert selon le temps. Malheureusement, ou heureusement pour les autres, Divine ne supporte pas ses oreilles qu’elle juge un peu trop décollées à son goût.



J'a i v é c u

    Histoire ;
    1985. Tout commence. Nous sommes dans une petite province de Londres. Le soleil rayonne de tout son éclat, notamment sur cette petite maison aux pierres apparentes. Ici, réside, Prudence Adeolee. Une jeune femme tout juste âgée de vingt cinq ans, dont tout le monde se méfie, ne comprenant pas la chevelure rousse qui orne son doux visage. Prudence est pourtant tout ce qu'il y a des plus normaux : elle travaille en tant qu'infirmière dans un hôpital londonien et est fille unique de parents modestes; à l'exception près qu'elle est une sorcière ...

    Nous sommes le quatorze août mille neuf cent quatre-vingt cinq. Ce matin, Prudence vient de se lever comme à son habitude. Passant par la cuisine pour prendre, en toute tranquillité, son fidèle chocolat chaud sucré. Aujourd'hui, Prudence travaille. Elle n'est pas en vacances comme tous les londoniens. Quatorze heures. Prudence prend son service. Vêtue de sa blouse blanche d'infirmière qui rend si follement dingue les patients, elle se dirige vers les chambres où elle doit apporter des soins. Lorsqu'elle sort de l'ascenseur du second étage, une de ses collègues lui indique qu'un nouveau patient vient d'arriver dans le service. Prudence prend le dossier que lui temps, Elena, et se dirige vers la chambre du nouveau patient. Chambre 106. Prudence, le regard toujours plongé dans le dossier de son patient, entre dans la chambre et dit un " bonjour " sans même lever les yeux. Personne ne lui répond. Intriguée, elle daigne enfin détourner son regard du dossier, et pose ses yeux sur le nouveau patient ...

    Quatorze août mille neuf cent quatre-vingt sept. Deux ans après, Prudence épouse Uriel Phealadeïs. Le fameux patient de cette journée ensoleillée d'août. Après cette rencontre, que l'on pourrait jugée de très inattendu, Prudence et Uriel sont tombés fous amoureux l'un de l'autre. Ils vivent depuis un an ensemble dans la petite maison de Prudence. Uriel est un homme brun exhalant de tendresse, au regard doux et affectif. Ainsi, étrange soit-il, Uriel est lui aussi sorcier. Il est illustrateur pour livres d'enfants. Prudence et Uriel vivent un amour sans retenu ...

    Vingt quatre août mille neuf cent quatre-vingt onze. Prudence et Uriel prennent l'envol pour la Pologne où quelques amis les attendent, bien que Prudence soit quasiment au terme de sa grossesse. Tous deux sont attendus pour un mariage d'une de leur amie en commun. Le mariage est pour la jour même. Après le rituel de l'église, des photographies des mariés et tout ce que comporte un mariage, place à la soirée des mariés. Le fête bat de son plein, quand Prudence se met à perdre du liquide translucide : elle perd les eaux ! Rapidement, Uriel, affolé, l'emmène dans l'hôpital le plus proche. Dans la ville de Gdansk. Et c'est ainsi que leur premier enfant, la belle petite Divine vint à la vie en Pologne.

    Dix huit juin mille neuf cent quatre-vingt douze. Une nouvelle venue fait son entrée dans la famille, jusqu'alors trio. Elle s'appelle Joyce. C'est une petite vietnamienne qui vient tout juste de fêter ses un an, tout comme Divine, que Prudence et Uriel ont adoptés. La seule et unique personne qu'aime profondément Divine, sa soeur de coeur âgée du même âge qu'elle et considérée comme sa jumelle.

    Divine a aujourd’hui, dix sept ans. Elle s’apprête à entrer à Poudlard. Ravie mais aussi très affectée par la séparation d’avec sa sœur. Comment Divine va-t-elle vivre sans sa moitié ? Tel est la question …



N i v e a u é c o l e

    Matière Favorite ; Métamorphose
    Matière Détestée ; Histoire de la magie
    Baguette Magique ; 21,3 centimètres. Faite de Lierre et de Crin de licorne.
    Année scolaire ; Seconde année
    Idée de métier ; Photographe d’esprits.



& M o i

    Pseudo ou Prénom ; Madem0iselle B.
    Niveau Rp ; Assez bon niveau . . .
    Présence sur le forum ; 4/7
    Code du règlement ; La nuit est obsure tout comme mon âme.
    Comment avez vous trouvé le forum ; Design sublime. Contexte excellent.
    Avatar réservé ; Lily Donaldson


Dernière édition par Divine Phealadeïs le Lun 26 Jan - 20:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madem0iselleb.wordpress.com
Divine Phealadeïs
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 27
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: _ They even do not have his own body » Divine Phealadeïs [ END ]   Dim 25 Jan - 18:38



Dernière édition par Divine Phealadeïs le Dim 25 Jan - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madem0iselleb.wordpress.com
Abigail Tweeds
- admin-
- 2ème année -
SLYTHERIN.

avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 23
« H<u>umeur</u>. : Massacrante.
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: _ They even do not have his own body » Divine Phealadeïs [ END ]   Dim 25 Jan - 19:42

  • C'est fait ;D. {A noter que j'aime bien ton avatar.
    Bonne chance pour ta répartition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Divine Phealadeïs
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 27
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: _   Lun 26 Jan - 20:42


  • Fiche terminée. Merci pour l'avatar ♥️.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madem0iselleb.wordpress.com
Apólleenh S. Mc Dómhnail
- admin -
-3ème année-
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Age : 26
« H<u>umeur</u>. : blàh blàh blàh, bavarde ?
« R<u>ace</u>. : — semi-vampire
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: _ They even do not have his own body » Divine Phealadeïs [ END ]   Lun 26 Jan - 21:17

        Bienvenue parmi nous, j'ai adoré ta présenation =D; j'ai pu la lire d'une traite, ce qui me concernant est assez rare. j'ia eut un peu de mal à me décider pour la maison, mais comme elle est aime lire, serdaigle m'a semblé être un bon choix. Donc, serdaigle sera ta maison, amuse toi bien ici !

_________________
        bang bang
          « a door left open, a woman walking by.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://p-nocturnus.keuf.net
Divine Phealadeïs
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 4
Age : 27
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: _   Lun 26 Jan - 22:06


  • Ravie que ma présentation te plaises. De même pour la maison qui m'a été attribuée =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madem0iselleb.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: _ They even do not have his own body » Divine Phealadeïs [ END ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
_ They even do not have his own body » Divine Phealadeïs [ END ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Elodie de Froulay --- Divine mousquetaire
» I’m your body guard
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Episode 7: Body of Lies (2).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▬ Praesidium Nocturnus; :: •• passport to hogwarts •• :: — répartitions — :: » RAVENCLAW-
Sauter vers: