AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emmet J. Fitzgerald || On s'la fait à la wanegen, mec ! UC

Aller en bas 
AuteurMessage
Emmet J. Fitzgerald
Quelle sera ma maison ?
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Emmet J. Fitzgerald || On s'la fait à la wanegen, mec ! UC   Lun 26 Jan - 21:49


M o n I d e n t i t é


    Prénom ; emmet jasper
    Nom ; fitzgerald
    Age ; dix neufs ans.
    Lieu de naissance ; londres, angleterre.
    Date de naissance ;




J e s u i s

    Carractère ; son caractère, il n'en a pas un vraiment très normal, enfin si ! C'est plutôt compliqué, on peut le différencier grâce à cela. Déjà, la première chose que l'on remarque sur lui, c'est son sens de l'humour. Oh, mais son sens de l'humour est remarquable, gigantesque, non sans fin ! Il aime rigoler, il ne sait faire presque que cela, en fin de compte. Bref, en dehors de son légendaire sens de l'humour, qui parfois craint, le jeune homme est une personne de confiance. Je vous jure que c'est vrai, confier lui n'importe quel secret, il ne le dira jamais, par exemple si vous êtes un tueur à gages ou en série, vous le dites à Emmet, il ne balancera pas ce secret, plutôt il essayera de vous faire devenir quelqu'un bien ! Je continue dans la lancée des qualités, c'est une personne assez doux et amical, les conflits : très peu pour lui, bien qu'il sait se défendre. Il est aussi ouvert, très extraverti envers les autres. Pour lui, il n'y a pas de tabous. Enfin, il est très ouvert, mais garde tout de même quelques secrets sur sa vie intime. Au niveau de ses défauts, le jeune homme est très maladroit. Vraiment, je ne vous conseille pas de lui passer quelque chose de précieux, fragile à vous, genre un vase chinois de plus de cinq cents dollars, si vous ne voulez pas le voir casser, d'ailleurs il doit bien avoir quatre vingt dix ans de malheur, avec toute les glaces qu'il a cassé ! De plus, il est assez direct, et ne tient pas sa langue dan sa poche, ça se voit qu'il ne connait pas le proverbe : " Tourne ta langue sept fois dans ta bouche, avant de parler ". Quelque chose comme ça. Il dit catégoriquement qu'il n'est pas un coureur de jupons, mais bien de personnes pourraient dire le contraire. Il change de fille comme de chemises, il n'est tombé vraiment amoureux que deux fois, et il en a souffert, depuis il ne s'attache pas avec les personnes, et essaye de ne pas dévoiler des sentiments. Oh non, ce n'est pas fini. J'ai oublié des choses encore, Emmet est quelqu'un d'assez macho si l'on peut dire ça. Il aime rabaisser parfois les femmes, toujours sur un ton de plaisanterie, car au fond, il ne le pense pas vraiment, vraiment et de plus, il rancunier. Je vous conseille de ne pas trop lui faire des crasses, il risquerait de mal le prendre, très mal même. Le jeune homme est aussi susceptible, il se vexe assez rapidement, enfin dès fois il exagère un peu !


    Physique ; 1 5 l i g n e s



J'a i v é c u

    Histoire ;

    }When he was seven years old...

    « Non, non, papa, ne lui fais pas de mal, s'il te plaît ! », criait un jeune enfant, accroché au pied de son père. Il était grand, très grand, il tenait dans ses mains une batte de base ball et devant lui gisait un corps. Celui d'une femme, la mère du petit. L'homme allait de nouveau frapper sa femme, apparemment. Il mit un coup de pied au petit, pour que celui ci le lâche et mit deux, trois coups de batte sur le corps de la femme, pas la tête, sinon c'était trop voyant. Même saoul, l'homme pouvait encore réfléchir. C'était comme cela presque tous les jours, et personne ne portait plainte, plus par peur qu'autre chose. L'homme avait beaucoup d'amis, et même s'il était en prison, il pouvait garder contact avec eux.

    « Qu'est ce que tu fais, maman ? »
    « Ne t'inquiète pas, mon chéri. Tout ça va se terminer bientôt, tu ne vivras plus dans l'enfer, mon fils. ». L'enfant ne prononça aucun autre mot, il regardait sa chère mère prendre un couteau pointu et le cachait dans son dos Le petit était trop petit pour comprendre, et il partit en courant se cacher dans sa chambre. Il était recroquevillé sur lui-même, il attendait que sa mère revienne, patiemment. Ce qu'il entendait ? Simplement des cris, pas des cris de plaisirs, non cela ressemblait plus à des cris de douleurs aiguës, graves. Cela volait dans tous les sens, partout. L'enfant était curieux, normal. Il descendit de son lit, il marchait d'un pas lent. La porte de la chambre de ses parents étaient entre ouverte, Emmet n'avait plus qu'à la pousser un peu pour voir ce qu'il se passait. Les cris s'étaient stoppés, on entendait plus rien. Emmet ouvrit cette fichue porte, et ce qu'il vit... c'était plus effroyable, l'enfant tomba sur le sol, à genoux, et pleurait de toutes ses larmes. Il criait, il criait tellement fort. Il criait : " maman, papa ". Oh oui, vous l'aurez compris, ses parents s'étaient entre tués. Le fameux couteau était dans les deux mains, celle du père et de la mère. La police arriva bien vite sur les lieux, suite à l'appel d'un voisin. Ainsi, c'était l'enfance d'Emmet. Un passé qu'il oubliait à chaque seconde qui passait dans sa vie actuelle. Il n'y eut pas d'affaires, on dit que les parents s'étaient entretués, et ils envoyèrent l'enfant dans un orphelinat, et deux semaines après, il atterrit dans une famille d'acceuil.
    Cette scène resta gravé dans la tête du jeune homme, oui, il avait vu ses parents morts, dans leur lits. Ils s'étaient entretués, laissant leur enfant seul, il ne pourrait jamais l'oublier. Sa réaction ? il pleurait, se renfermer sur lui pendant bien longtemps même. Il ne parlait jamais, pleurait en silence, c'était sa vie pendant bien deux années. Jusqu'à ce qu'une personne, un ami à lui depuis bien des siècles, se dispute avec lui. Il lui avait dit tout ce qu'il pensait, qu'en étant ainsi, il blessait les personnes autour de lui, que s'il avait envie de pleurer, il devait le faire. Des choses vraies. Ainsi, le jeune homme comprenait, et ce depuis ce jours là, le jeune homme est redevenu la personne qu'il était avant, il n'oubliait pas ses parents, mais il n'y pensait pas, il préférait avancer. L'avenir, c'était ce qu'il comptait, pas le passé.



N i v e a u é c o l e

    Matière Favorite ;
    Matière Detesté ;
    Baguette Magique ; Taille, composition, chose particulière...
    Année scolaire ;
    Idée de métier ;



& M o i

    Pseudo ou Prénom ;
    Niveau Rp ;
    Présence sur le forum ; à noter sur 7
    Code du règlement ;
    Comment avez vous trouvé le forum ;
    Avatar reservé ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Emmet J. Fitzgerald || On s'la fait à la wanegen, mec ! UC
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▬ Praesidium Nocturnus; :: •• passport to hogwarts •• :: — répartitions —-
Sauter vers: