AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cyprian Avel [finish]

Aller en bas 
AuteurMessage
Cyprian Avel
- élève de 5ème année -
SLYTHERIN.

avatar

Nombre de messages : 75
« R<u>ace</u>. : — vampire
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Cyprian Avel [finish]   Mar 27 Jan - 7:26


M o n I d e n t i t é


    Prénom ; Cyprian
    Nom ; Avel
    Age ; Un vampire âgé de 20 ans.
    Lieu de naissance ; Italie
    Date de naissance ; 25 Septembre 1989


J e s u i s

    Caractère ; Cyprian possède un caractère cadastré, qui ne manque pas de rebuter les âmes sensibles. Il est à la fois introverti, mysanthrope et narcissique. Il préfère la solitude et l'indifférence, qu'une compagnie susceptible de le nuir lors de ses phases spéculatives. Il est en d'autre mots, dans sa bulle. Personne n'a le droit d'en franchir les limites et personne n'en mérite les accès. Ce qui est malheureux c'est qu'il est intelligent et charismatique de sa personne, malgré ce tempérament nébuleux frôlant l'irritabilité. Son meilleur complice n'est nul autre que lui-même et cela ne risque pas de changer. Si ce jeune homme possède des qualités, alors elles sont discrètes mais bien présentes. Son sang froid - c'est bien le cas de le dire - admirable, et sa répartie laisse incrédule, parfois même tourmenté. Si il convoite une chose, alors il fera en sorte de parvenir à ses fins, mais ce sera de façon sournoise et hypocrite. Il peut lui arriver d'être déloyal et perfide, mais personne ne remarquera son stratagème, à moins qu'il décide d'en exposer ouvertement les ficelles. Son caractère antipathique cache toutefois un jeune homme heurté dès son jeune âge et cette façon d'agir en est le résultat désolant. Ce jeune vampire est entre l'ombre et la lumière. Il est neutre ou du moins, il n'a qu'un seul parti et c'est le sien. Mauvais ou bon ? Nul ne saurait le dire puisqu'il change constamment de position. Il est tel un caméléon du temps. Ses pensées changent de couleur, d'aspect, au gré de ses humeurs ou de ses envies. Il est le seul juge de ce qui est bon ou mauvais. C'est un jeune homme relativement complexe en tout points de vu. On a bien du mal à le comprendre, comprendre ses attitudes parfois étranges et énigmatiques. Ses réactions sont imprévisibles et surprenantes, soit agréables ou désagréables. Encore, cela varie d'un extrême à l'autre.


    Physique ;Le jeune homme possède un regard céruléen sagace et pénétrant. On y décèle facilement de l'intelligence et de la malignité. Ses cheveux sont hâlés d'où quelques mèches ambrées viennent s'y confondre. Ses lèvres charnues amorcent par moment un sourire vicelard, qui pourtant a un certain pouvoir de mesmérisme sur la personne à qui il est adressé. Il est de taille un peu plus grande que la moyenne, svelte, légèrement râblé, il n'a rien du reflet d'un buffle costaud et imposant. Charme naturel et simplicité le caractérisent parfaitement. Il projete une certaine hardiesse de sa personne, autant sur le plan physique que caractériel. Il s'affûble la plupart du temps de vêtements sombres, rien d'extravagant. Il aime la discrètion, le pourquoi qu'il n'a aucune préférence pour la couleur. Le gris, le noir, le marron... sombre, toujours. Sa démarche est confiante et imposante, révélant parfaitement son caractère brûlant et dominant. Son visage adopte la plupart du temps des traits neutres, soulignant une indifférence ou une froideur incontrôlée. Son sourire est très rare mais lorsqu'il se laisse séduire à la tentation, le charme qu'il s'en dégage en est touchant.



Dernière édition par Cyprian Avel le Mer 28 Jan - 0:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyprian Avel
- élève de 5ème année -
SLYTHERIN.

avatar

Nombre de messages : 75
« R<u>ace</u>. : — vampire
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Cyprian Avel [finish]   Mar 27 Jan - 20:57

    .:: Un bambino, una ferita inoltre sul mondo ::.
    .:: Un enfant, une plaie de plus sur le monde ::.

    Ma vie fut une filandreuse dériliction. Elle l'est aussi en ce jour. J'ignore comment la dépeindre autrement. La solitude et la banalité plus que parfaite. Mon enfance est aussi morne que ce brouillard qui se vautre à l'horizon à la proximité d'une tempête infernale. Terne, dénuée de toute affection, cette enfance fut en fait, une image bien pitteuse qu'aurait esquissé un artiste amateur. Absolument lamentable et sans valeur. Vide d'émotion, vide d'espoir. La pauvreté, un oncle qui prit soin de ma personne alors que mes yeux admiraient la tombe frigide et illusoire de mes parents que je n'ai jamais connu. Assasinés, ces parents vampires auraient eu la réputation d'être de véritables tares pour la race. Un ennemi encore inconnu avait eu cette rapacité désinvolte, ne se souciant guère de mon sort. Un pieux perfora leur coeurs sombres, ne laissant que derrière lui deux amas de poussières... et moi. Je n'avais que 2 ans à l'époque, trop jeune et innocent pour comprendre la vérité.

    Que dire si non que cet oncle infâme n'accorda aucune attention, ni à moi, ni à sa femme. La seule attention qu'il s'efforcait d'offrir avec coeur, fut sa large main rugueuse élançée brutalement à notre visage, si ce n'est de ce poing imposant, aveugle à toutes supplications. Sa dulcinée hérita la plupart de ses états d'âmes orageuses, tandis que j'étais spectateur de sa violence injustifiée. Homme furieux, homme malheureux. Je suis parvenu à avoir pitié de cet homme, qui, à mon sens, ne méritait aucunement ma haine.C'est dans cet amalgame d'animosité que mon enfance fut façonné, et c'est avec lassitude que je regarde ces souvenirs maussades. Les temps étaient rudes et bien que les différents visages de l'adversité foudroyait ma famille, j'ai gardé espoir en de jours meilleurs.


    .:: La natura degli esseri ed il sangue dell'innocents ::.
    .:: La nature des êtres et le sang des innocents ::.

    C'est dans les moments de désolations que je suis parvenu à trouver une passion dans l'art qu'est la peinture sur toile. Je devais avoir 12 ans lorsque ma tante m'offrit ma première toile ainsi que les accessoires dignes d'un vrai peintre. L'unique cadeau que je reçut de cette famille, et celui-ci me combla de bonheur. À l'époque, un rien réussissait à me donner une infime poussière de bonheur. Petite poussière, mais présente. Encore après ces années, je possède les quelques pinceaux qu'elle m'a donné. Je les conserve dans un coffret et je m'en sert seulement lorsque je sent que l'oeuvre que je peindrai sera exceptionnelle. J'ai inauguré mes premières toiles entre mes 12 ans et 18 ans. Je prenais un temps considérable avant d'en achever une. Je crois que j'étais incapable de voir que rien n'était parfait, et qu'une peinture ne faisait pas exception à la règle. J'aimais peindre des portraits, les visages, des personnages que je croisais dans les rues le matin, le soir, des inconnus parmis d'autres. Il y avait dans le visage ainsi que dans le regard, quelque chose de fastueux, le reflet de l'âme sans doute, qui me subjuguait. Ma tante m'expliqua à mes 12 ans ma véritable nature et jamais je ne l'ai accepté. Un vampire et un sorcier ? J'ai eu l'habitude de côtoyer certains moldus, et je dois admettre que je me suis longtemps questionné sur leur mode de vie qui était différente de la mienne. Je ne mangeait jamais, je buvait du sang. Déjà ce détail m'indisposait mais j'ai tenu ma langue, peut-être afin de repousser la vérité encore plus longtemps. Je niait ma véritable nature, m'enfouissant sous des mensonges que je me contait à moi-même. Jusqu'au jour où un copain me fit une remarque qui me troubla. Ma peau était étrange au soleil. Insulté, je lui ai dit que sa langue était venimeuse et que ses mensonges n'étaient rien d'autre que le délire d'un dément. Je suis entré en larmes chez moi et c'est ce jour que mon oncle m'interdit de côtoyer les moldus ou quiconque susceptible de reconnaître que j'étais... différent. Je me suis donc terré dans la solitude, évitant soigneusement de me montrer à la lueur du jour, par peur d'être l'attraction indésirée du voisinage. Je me suis mis à haïr les moldus ainsi que leur méchanceté à mon égard. On me percevait tel un ermite étrange aussi monstre qu'un ogre. Je crois que mon oncle pensait la même chose qu'eux puisque jamais un seul compliment ne vient sortir hors de sa bouche à mon intention. Seuls de piètres insultes et quelques bonne gifles de temps à autre. La peinture devint mon seul et unique moment de liberté et ces quelques toiles que j'avais peintes devenaient étrangement réelles sous mon regard concentré. C'est ce qu'ils appellaient la magie, et c'est ce que je me bornais à appeller l'imagination fertile. Le reni, encore et toujours...



    .:: La liberazione o la devastazione? ::.
    .:: La libération ou la désolation ? ::.

    À 16 ans, il était temps pour moi d'explorer un nouveau monde. On m'apprit que je devais intégrer une école spéciale, une école de sorciers. J'ai refusé d'y aller, j'ai même fait une crise de colère, injurié ma famille. Je ne voyait en rien l'intérêt d'aller me perdre dans un monde que je ne connaissait pas réellement, un monde qui pourtant m'appartenait. J'ai fini par me résigner, dans le seul et unique but de quitter cette maison maudite par leur présence ! J'ai donc intégré Poudlard, sans prendre le temps de m'attarder aux insignifiances, tel que de se faire des amis. Je suis seul au monde et rien d'autre n'a d'importance. L'amitié n'existe pas pour moi. Ce n'est que de la fraude, tout comme ce monde injuste. C'est pour apprendre que j'y suis, et le reste, j'en ai cure. Je ne parle à personne, ne m'incommode pas de présence envahissante. Et c'est ainsi que j'évoluerai... seul. J'ai maintenant 20 ans et je suis en cinquième année. Il ne me reste que 2 années avant de quitter... vivement que ce jour arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyprian Avel
- élève de 5ème année -
SLYTHERIN.

avatar

Nombre de messages : 75
« R<u>ace</u>. : — vampire
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Cyprian Avel [finish]   Mer 28 Jan - 0:03

& M o i

    Pseudo ou Prénom ; PrOuT ! ^^
    Niveau Rp ; Euh... je dirais moyen ( pas évident de se noter soi-même )
    Présence sur le forum ; 5 sur 7 ( je travail donc... )
    Code du règlement ; La nuit est obscure, tout comme mon âme.
    Comment avez vous trouvé le forum ; Une amie virtuelle Rolling Eyes
    Avatar reservé ; Eugen Bauder


    Fiche terminée ! Possible qu'il y ait des détails qui cloche, je modifierai au pire des cas lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cyprian Avel [finish]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cyprian Avel [finish]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» ...and you finish off as an orgasm. ▽ (camel)
» Melodie. (FINISH 1oo%)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▬ Praesidium Nocturnus; :: •• passport to hogwarts •• :: — répartitions — :: » SLYTHERIN-
Sauter vers: