AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 .rien que ça. (pv micah)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kendal A. Ainsworth
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
« H<u>umeur</u>. : fatiguée...
« R<u>ace</u>. : — loup garou
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: .rien que ça. (pv micah)   Sam 31 Jan - 19:32


    rien que ça
      pv micah charleston et kendal ainsworth

    Je n'ai jamais aimé le froid. Je n'ai jamais aimé la pluie non plus, c'est vrai. Mais vraiment, le froid a toujours été ce que je détestais le plus. Pourtant, ce matin là je m'étais levée affreusement tôt, et m'étais foutue dehors, près du Lac, dans le froid. A vrai dire, je ne m'étais pas couchée du tout, et j'étais épuisée. Il n'y avait aucune raison à cela, pourtant. Pas de pleine Lune, pas de questions qui se bousculaient dans ma tête, ni rien d'autre du genre. Et pourtant, mes yeux n'avaient daigné se fermer, me laissant vagabonder dans mes pensées, écoutant le souffle paisible de mes colocataires de chambrée.
    Alors, prétextant une envie soudaine de manger (ce qui, entre nous, n'était pas si faux), je me leva, m'habilla et sortit silencieusement de ma chambre, emportant avec moi des affaires chaudes. Il n'était alors que cinq heures du matin, et le soleil ne pointait pas le bout de son nez, pas encore.
    J'étais d'ailleurs l'une des rares élèves à se trouver dans la grande salle, tout juste chauffée en cette heure matinale . Nous n'étions que trois : deux pouffsouffles, et moi. Echangeant avec les jaunes et noires des sourires malicieux, je me dépêchai d'engloutir quelques mets délicieux, fraîchement cuisinés. Le plafond de la vaste pièce montrait un ciel, ensoleillé, et sans nuage, présageant le temps de la journée sans aucun doute.

    Emportant avec moi mes quelques rares affaires, je quittais enfin la salle, laissant derrière moi les deux pouffsouffles, qui semblaient plongées dans leurs devoir du week-end. Même moi, je ne bossais pas le samedi matin. C'était une chose horrible, selon moi. Je préférais de loin travailler le soir, même fatiguée. Je n'ai jamais été une fille du matin, et les cours qui se tenaient les deux premières heures de la matinée en payait le prix, car je n'étais jamais aussi éveillée qu'aux cours restants.
    Emmitouflée dans ma veste en cuir et dans mon écharpe aux couleurs de ma maison, j'atteignais enfin la grande porte, pour ensuite sortir à l'extérieur. Le vent froid se colla à ma peau, me glaçant un peu plus que je ne l'étais déjà. Je frissonnais, me convainquant tout de même de sortir, car je n'avais rien d'autre à faire, à cette heure-ci. Le vent ébouriffant mes cheveux encore emmêlés à certains endroits, j'avançais de quelques pas, pour ensuite m'arrêter, et scruter le paysage alentour.

    Etincelant d'une lumière qui allait du rouge au rose, en passant par un orange doux et sucré, c'était le lac, qui m'attendais. Entouré de montagnes, il m'avait toujours intrigué, toujours. Toutes ces créatures aussi fantastiques que ...moi, toute cette étendue sur laquelle il était endormi, toutes ces choses m'avaient appelé, depuis ma première année. Pourtant, je ne m'y étais jamais aventuré, et c'est ce jour là, dans un froid de canard que je décidais d'y aller. Je devais être folle.
    Les planche bois qui servaient de port à ce lac me servait quant à moi de long et peu confortable matelas, rien que ça. Heureusement, j'avais pris une couverture qui me servait autrefois de doudou. Elle sentait bon mon enfance, mon innocence, et je m'y enroula avec grand plaisir. Un plaisir qui dura de longues minutes, pour ensuite être dérangé par un craquement sec et sonore. Je ne m'y attarda pourtant pas. J'aurais du, car de ce bruit suivit une ombre, légère en ce levé de soleil.

    Je me retournais, curieuse de savoir qui pouvait bien se lever aussi tôt, et sortir dehors dans un froid pareil, hors mis ma petite personne. Je ne voyais que Betheeny, pour faire ça. Ou quelqu'un du genre... Mes lèvres dessinèrent alors un large sourire sur mon visage, car debout en face de moi se tenait Micah charleston, le frère de ma meilleure ami. Le ô combien délicieux et ô combien anti-couple frère de ma meilleure amie.

      « C'est drôle, j'aurais pu mettre ma main au feu car j'étais certaine que seul un Charleston pouvait ramener son minois ici, et j'avais encore J'insistais sur ce dernier mot, sans pour autant qu'il y ai une véritable raison. vu juste. Je devrais parier plus souvent, tu sais.»
      Je marquais une pose, me rendant alors compte que je parlais pour ne rien dire. Comme d'habitude.
      « Au fait, bonjour Micah »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cute-crocodile.livejournal.com/
Micah O. Charleston
- élève de 5ème année -
GRYFFINDOR.

avatar

Féminin Nombre de messages : 44
Age : 24
« H<u>umeur</u>. : Grognon. *sors*
« R<u>ace</u>. : — metamorphomage
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: .rien que ça. (pv micah)   Sam 31 Jan - 21:25

    Tous les jours de la semaine, je me lève bien trop tard pour pouvoir aller prendre un bon petit-déjeuner dans la grande salle. Et j’arrive toujours juste avant que le professeur arrive & ferme la porte. Le week-end, je fais pareil. Je me lève tard, histoire de récupérer les fois où je me suis couché tard dans la semaine pour travailler. Mais, ce samedi-là, je n’arrivais pas à dormir. Je ne cessais de me tourner dans mon lit pour trouver une position confortable pour finir mes rêves. Je regardais de temps en temps par la fenêtre, le soleil n’avait apparemment pas envie de se lever. Et bien, pour une fois, j’allais me lever avant l’astre solaire. Je me levai d’un bond & passa rapidement par la salle de bain du dortoir. J’en sortis vêtu d’un jean gris, d’un polo blanc dont les manches étaient courtes, il faudrait d’ailleurs que je songe à acheter des vêtements à manches longues, je n’ai vraiment rien à me mettre et pas question de mettre l’uniforme de l’école le week-end, non mais. En voyant le temps qu’il faisait dehors, je mis ma veste noire et également mon écharpe rouge & or, les couleurs de ma maison. Je ne croisais personne, se qui était peu habituel. Habituellement, la tour Gryffondor est en proie à une grande animation, du matin, jusqu’au soir.

    Je sortis rapidement de la salle commune, pressé de quitter ce bâtiment de pierre trop froid. Sérieux, ils ne peuvent pas activer le chauffage ? A part la grande salle & les salles communes, la température doit avoisiner les dix degrés dans tout le reste du château, je ne vous parle pas des cachots humides où nous étudions les potions avec Mlle Serenella Volturi. Je pris tout d’abord la direction de la grande salle, avec un peu de chance, le petit déjeuner serait déjà près. Les tables étaient en effet dressées et déjà, une poignée d’élève se restaurait. Je ne vis aucune personne connue. De toute façon, il fallait être fou pour se lever si tôt un samedi. J’attrapai une pomme au passage & je gagnai le parc de Poudlard, tout en fredonnant une chanson de moldue, que j’appréciai beaucoup :


    « I know a place that we can go to, A place where no one knows you, They won't know who we are, I know a place that we can run to, And do those things we want to, They won't know who we are, Let me take you there, I wanna take you there... »

    De toute évidence, une chanson d’amour. Etonnant venant de la part d’une personne qui dit haïr les couples non ? Mais après tout, cela ne m'empêche d’aimer la mélodie de cette chanson, le rythme des paroles. Puis je chante se que je veux. Le froid me surprit, j’aurais du m’habiller plus chaudement. Je pliai mes bras contre mon torse, pour essayer de me réchauffer, en vain. Tant pis, il était à présent trop tard pour faire demi-tour. Mes pas me menèrent à un lieu que j’aime beaucoup. Le lac de Poudlard. Ce matin-là, le soleil se reflétait sur cette étendue d’eau, se qui lui donnait des couleurs allant du rouge à l’orange. Il n’y avait personne enfin, c’est se que je crus au début. Car sur le port, je crus voir une silhouette, au du-moins, une personne assise. Je m'approchai & je reconnus les cheveux bruns de Kendal, la meilleure amie ma sœur. Un grand sourire apparut sur mon visage,j'allais être en bonne compagnie. Par inadvertance, je marchai sur un petit bout de bois qui craqua. La jeune femme se retourna & déclara :

    « C'est drôle, j'aurais pu mettre ma main au feu car j'étais certaine que seul un Charleston pouvait ramener son minois ici, et j'avais encore vu juste. Je devrais parier plus souvent, tu sais. Au fait, bonjour Micah »

    Je rigolai légèrement, puis tout en m’asseyant à côté d’elle je lui répondis :

    « Tu connais bien les Charleston, Kendal. Je ne peux même pas te surprendre, dommage… » Je fus pris d’un léger frisson, puis je finis par lui demander : « Que fais-tu ici ? Si tôt. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendal A. Ainsworth
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
« H<u>umeur</u>. : fatiguée...
« R<u>ace</u>. : — loup garou
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: .rien que ça. (pv micah)   Sam 31 Jan - 22:44

    Je ne trouvais rien d'autre que de le regarder. Rien d'autre que de regarder ses beaux cheveux blonds, sa façon admirable de s'habiller, et son sourire. Certes, quelques autres petites choses venaient s'incruster dans mon champ de vision, mais les citer (et même les regarder, après tout) n'est pas convenable. Ni son polo de couleur blanche ni sa veste noire ne semblait lui tenir chaud, je frissonnais pour lui, toutefois peu déçue qu'il n'ai pensé à s'habiller plus et heureuse d'avoir une bonne vue, même de bon matin...
    Contrairement à moi, Micah semblait du matin, car il était toujours aussi mignon que d'habitude, de part son teint rosé et frais. Cette beauté devait être de famille, car aussi différente de lui soit-elle, Betheeny, ma meilleure amie, est une jeune fille magnifiquement magnifique. Que voulez vous, les amies vont de paire. Ouais, ok, j'arrête, et retournons à Micah.

    Ce dernier s'assit à mes côtés, et je fus à nouveau parcourue d'un léger frisson qui hérissa le duvet présent ses mes bras, m'emmitouflant de plus belle dans ma couverture-doudou. Micah n'était pas aussi chaudement protégé que moi, mais je calma mes ardeurs, et ne lui proposa pas de se joindre à moi dans cette chaleur infantile. Premièrement parce que c'était un homme, après tout, et il pouvait bien surmonter le froid, non? Un Gryffondor, en plus ! Et Deuxièmement parce que je suis du genre égoïste, et lui prêter ma couverture relevait du suicide.
    « Tu connais bien les Charleston, Kendal. Je ne peux même pas te surprendre, dommage… » Mes sourcils se relevèrent derechef. Personnellement, j'étais convaincue qu'il le pouvait. Après tout, c'était un Charleston, et même si je les connais encore très bien, je suis intimement convaincue qu'ils arriveraient à me surprendre... Alors à ses mots, je souris, une nouvelle fois.

    « Que fais-tu ici ? Si tôt. » Je tournais alors mes yeux de son visage, me demandant bien ce que je faisait là, effectivement. Et comme il me l'avait précisé... si tôt. J'avais bien passé certaines nuits dehors -ce qu'il ne savait pas-, mais en cette nuit passablement normale, je n'avais aucune raison d'être là. Scrutant le lac, je lui répondit enfin, après quelques secondes.
      « Tu sais, je suis certaine que tu peux arriver à me surprendre, certaine. Surtout toi.» J'eus un léger rire, accompagnant ce dernier d'un balancement de mes épaules du côté de Micah, afin de toucher les siennes, amicalement.
      « Mais ce que je fais là, j'en ai aucune idée. Surtout que l'eau et moi...» je frissonna, à nouveau. « On est pas ce qu'il y a de plus amis. Mais paradoxalement, c'est le seul endroit non humide de tout Poudlard »


    En ces quelques phrases, j'avais trouvé le moyen de dire à Micah l'un de mes plus gros secrets, même s'il ne s'en rendait pas compte. Depuis ma transformation, je n'aimais plus vraiment le milieu aquatique. Certes, ce ne sont pas les loups qui sont connus pour ça, mais plutôt les chats, je n'en étais néanmoins que plus effrayée. Je savais nager, bien sûr, mais je n'aimais plus, tout simplement. Et puis, si je venais à me mouiller une fois transformée, je vous raconte pas la galère pour se sécher.
    Un sourire curieux s'incrusta dans mon visage, et je finis par demander, avide de savoir ce que Micah venait faire là, lui aussi.
      « Mais, et toi, qu'est ce que tu fais là, hein? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cute-crocodile.livejournal.com/
Micah O. Charleston
- élève de 5ème année -
GRYFFINDOR.

avatar

Féminin Nombre de messages : 44
Age : 24
« H<u>umeur</u>. : Grognon. *sors*
« R<u>ace</u>. : — metamorphomage
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: .rien que ça. (pv micah)   Dim 1 Fév - 1:53

    « Tu sais, je suis certaine que tu peux arriver à me surprendre, certaine. Surtout toi.» Je fus plutôt surpris par cette phrase. Et bien, si elle pensait que je pouvais la surprendre, elle n’allait pas être déçu, je lui concocterais un petit quelque chose pour la prochaine fois que je la verrai. Je fronçai légèrement les sourcils à sa réponse à ma question. Elle n’aimait pas vraiment l’eau & elle venait là ? Etrange. Elle n’était peut-être totalement réveillée après tout, ses jolis yeux noisettes montraient qu’elle n’était pas sortit du sommeil il y a très longtemps. Cela ne la rendait pas moins jolie. Je souri légèrement à cette pensée, mon esprit vagabondait un peu trop ces temps-ci. Evidemment, elle me retourna la question. Tout en gardant le regard posé sur le lac, je me questionnais intérieurement. Qu’est se que je faisais ici ? Mystères et boules de gomme. Mais bon, je n’allais quand même pas lui répondre ça.

    « Je ne sais pas vraiment non plus. A vrai dire, je me suis réveillé tôt ce matin et je n’arrivais pas à me rendormir. Je pensais sans doute trop. J’ai donc décidé de faire un tour dehors, pour pouvoir profiter du parc, qui est magnifique à cette heure-ci. » Je marquai une bref pause, le temps de la regarder pour ajouter : « Et je ne suis pas déçu d’être venu. Au moins, je ne suis pas tout seul, ni en mauvaise compagnie. »

    Je lui adressai un nouveau sourire. Et oui, je suis comme ça : debout depuis vingt minutes et déjà le sourire aux lèvres. Je ne pus m’empêcher de remarquer, que malgré la couverture qui l’enveloppait, elle frissonnait un peu. J’avais également froid et je sentais que j’allai avoir droit à un stage à l’infirmerie le lendemain. Et oui, les sorciers ne sont pas immunisés contre les microbes, malheureusement. Mais, malgré ça, je restais plutôt inquiet vis-à-vis de mon amie.

    « Tu as froid non ? Tu veux mon écharpe ? C’est vrai tu es à Serdaigle, mais il n’y a aucun témoin là, personne ne saura que tu as porté une écharpe de Gryffondor. Je ne le dirai à personne ! Promis. Parole de Charleston ! »

    Par la suite, je ris légèrement et lui fis un petit clin d’œil, comme pour lui montrer que ce secret, qui après tout n’était pas très grave, serait bien gardé. Puis soudain, une meilleure idée me traversa l’esprit. Tout en continuant à la regarder, j’hésitai quelques instants avant de la réaliser. J’avais un peu peur de sa réaction, même si c’était un geste tout à fait banal. Puis je pris mon courage à demain & déclarai :

    « J’ai encore, une meilleure idée. Tu vas voir. »

    Doucement, je passais mon bras droit autour de ses épaules, tout en priant pour qu’elle ne le repousse pas. Puis, je passais régulièrement ma main droite sur son épaule & bras droit, comme pour la réchauffer un peu. Soudain, une pensée me traversa l’esprit : *Bon dieu, Micah, tu es terriblement ridicule.*

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendal A. Ainsworth
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
« H<u>umeur</u>. : fatiguée...
« R<u>ace</u>. : — loup garou
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: .rien que ça. (pv micah)   Dim 1 Fév - 14:05

    « Je ne sais pas vraiment non plus. A vrai dire, je me suis réveillé tôt ce matin et je n’arrivais pas à me rendormir. Je pensais sans doute trop. J’ai donc décidé de faire un tour dehors, pour pouvoir profiter du parc, qui est magnifique à cette heure-ci. » J'acquiesçais d'un signe de tête, tournant comme lui mon regard vers ce fameux lac. Il avait raison, l'étendue d'eau était magnifique, rougeoyant et marquant une grande différence entre son état d'alors et son état durant le reste de la journée. Même par grand soleil, le lac était morne, d'une couleur grisâtre peu chaleureuse. Je ne m'étais jamais posé la question de son état si tôt le matin, et je me sentais comme privilégiée de le voir ainsi, surtout en la compagnie agréable de Micah, qui ne semblait pas non plus déçu du voyage. Il ne l'avait pas sous entendu, il me l'avait dit. Je souris, rougissant à ces paroles.

    Il était vrai que depuis qu'il était arrivé, l'atmosphère avait comme changé. Petit à petit, il avait enterré ce qui me restait de sommeil, et j'aurais alors pu sauter de partout. Je me retins, pour une fois, sachant que mes muscles ne suivraient sûrement pas mon enthousiasme débordant. Micah semblait lui aussi d'une excellente humeur, et je suis intimement convaincue que c'est lui, qui me rendais aussi éveillée, et d'une aussi bonne humeur par un froid pareil. J'ignorais depuis combien de temps il était réveillé celui-là, mais on ne lisait nullement une trace de fatigue ni sur son visage, ni sur ses yeux.
    Seul le froid se lisait, distinctement. Pourtant, c'est lui qui réagit à mes quelques frissons qui n'étaient pas pourtant dues au froid.

    « Tu as froid non ? Tu veux mon écharpe ? C’est vrai tu es à Serdaigle, mais il n’y a aucun témoin là, personne ne saura que tu as porté une écharpe de Gryffondor. Je ne le dirai à personne ! Promis. Parole de Charleston ! » Au clin d'oeil qui suivit, j'eus un léger rire à mon tour. Il n'avait pas besoin de faire ça, j'étais bien plus couverte que lui. Une sensation de remords s'empara alors de moi, qui restait emmitouflée dans ma couverture. Pourtant, je n'aurais pas dit non. Même aux couleurs différentes de la mienne, son écharpe aurait volontiers été acceptée par ma nuque, mon coup. Il ne me laissa pourtant pas le temps d'ouvrir ma bouche, car une autre idée sembla illuminer ses yeux, plus brillants que le lac.

    Je ne m'attendais pas à ça. A ce qu'il s'empare de mes épaules, pour me réchauffer. Je rougis une nouvelle fois, les joues en feu. C'était ridicule, parfaitement ridicule de ma part de réagir ainsi. Micah était simplement gentil et généreux, inquiet pour ma chaleur corporelle. Il n'aurais pas du. Car même si le contact du froid sur ma peau ne me plaisait pas, je en le ressentais que très peu. Mon corps était toujours chaud et fiévreux, depuis près d'un an, et je n'aurais du craindre ces quelques degrés. Je ne protesta pourtant que quelques longues secondes qui me paraissaient trop courtes.
      « Je... C'est très gentil Micah, mais c'est pas la peine. Je suis désolée, c'est moi qui devrait faire ça pour toi. Viens, je dirais rien à personne moi non plus. Tu as l'air frigorifié. »

    J'ouvris alors ma couverture, laissant la chaleur qu'elle contenait se répandre autour de moi. J'étais brûlante, et la différence de température entre moi et l'extérieur était bien grande. J'aurais pu réchauffer toute une armée de sorcier, mais je me contentais de Micah, que j'accueillais dans mon refuge avec un sourire bien trop joyeux pour ne rien vous cacher. Par la barbe de Merlin, j'étais bien plus pathétique que Micah semblait le penser à son propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cute-crocodile.livejournal.com/
Micah O. Charleston
- élève de 5ème année -
GRYFFINDOR.

avatar

Féminin Nombre de messages : 44
Age : 24
« H<u>umeur</u>. : Grognon. *sors*
« R<u>ace</u>. : — metamorphomage
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: .rien que ça. (pv micah)   Dim 1 Fév - 23:06

    Le silence s’installa quelques secondes entre nous, le temps que les joues de Kendal devinrent rouges. Ce petit détail me fit légèrement sourire, mais pourquoi rougissait-elle ainsi ? Elle était sûrement gênée par ce geste auquel elle ne s’attendait absolument pas. Mais elle ne tarda pas à protester & à faire une proposition à la quelle je ne m’attendais absolument pas « Je... C'est très gentil Micah, mais c'est pas la peine. Je suis désolée, c'est moi qui devrait faire ça pour toi. Viens, je dirais rien à personne moi non plus. Tu as l'air frigorifié. » Là, pour joindre mots & gestes, elle ouvrit sa couverture & en plus, un immense sourire illuminait à présent le sourire de Kendal. Je senti à mon tour mes joues devinrent légèrement rouges. Moi, Micah Charleston gêné ? Oooh, se serait bien une première ! Tout peut arriver. Je répondis en souriant :

    « Bon, j’accepte ton invitation. J’ai beau être un Gryffondor, je ne suis pas insensible au froid. Puis comme tu ne vas le dire à personne, tout va bien. »

    A vrai dire, qu’elle en parle ou non à ses amis ne m’aurait rien fait. Après tout, cela ne veut rien dire non ? Nous sommes juste deux amis, qui se soutiennent dans ce froid matinal. Je la rejoignis dans son refuge plutôt accueillant. Et là, je fus surpris par la chaleur de la couverture, comme si elle était auto-chauffante ou…comme si Kendal dégageait cette chaleur ? Non, impossible voyons, aucun humain ne peut atteindre une telle température, sauf si celui-ci est malade. En tout cas, pour en revenir à la couverture, elle était plutôt grande. En effet, Kendal & moi étions à présent parfaitement à l’abri du froid, et la couverture nous enveloppait tous les deux. Mais, nos épaules se touchaient tout le temps à présent, mais cela n'était pas gênant. Je posai à nouveau mon regard sur la jolie brune pour lui dire ces quelques mots :

    « Merci de m’accueillir dans ta couette. Je suis mieux là. Si tu n’avais pas été là, j’aurai sûrement attrapé un sacré rhume. »

    Je suis ridicule. Je suis là, assis à côté de Kendal, & je lui parle de quoi ? Du rhume que j’aurai peut-être eus si j’étais resté hors de sa couette, super. Je posai mon regard sur l’horizon, attendant qu’elle rompe le silence ou même, qu’elle rigole. Malgré le fait que je trouvais mes remarques complètement ridicules, à cet instant précis, j’étais…bien. Je n’avais pas froid, j’étais en bonne compagnie mais Kendal ne devait sûrement pas penser la même chose à propos de moi. Je ris intérieurement en songeant à se que dirait Betheeny si elle nous voyait là, enfin, surtout si elle me voyait. Elle me trouverait sûrement pathétique. Ou alors, ça la ferrait juste sourire un peu. En tout cas, elle se demanderait sûrement, se que je fais là, à partager la couette de sa meilleure amie. Je chassai rapidement ces questions de ma tête, pour regarder à nouveau Kendal, qui était toujours silencieuse, pour le moment.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendal A. Ainsworth
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
« H<u>umeur</u>. : fatiguée...
« R<u>ace</u>. : — loup garou
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: .rien que ça. (pv micah)   Lun 2 Fév - 20:51

    « Merci de m’accueillir dans ta couette. Je suis mieux là. Si tu n’avais pas été là, j’aurai sûrement attrapé un sacré rhume. » J'hochais la tête, satisfaite de sa remarque. Dans un autre contexte, j'aurais sûrement gloussé, comme j'en avais si bien l'habitude. Mais là, l'atmosphère qui régnait était calme, apaisante, et je n'aurais osé la perturber. Peut-être parce que j'étais bien, moi. Je ne préférais pas me poser la question si c'était réciproque, s'il l'était lui aussi. Pour le moment, le silence qui régnait entre nous deux me convenait. Le silence qui s'était imposé de lui même, le contact de Micah sur mes épaules, la chaleur anormale qui émanait de moi, tout cela me convenait.
    Mais pas pour longtemps. Aussi calme était-il, ce silence me rendait folle, il fallait faire quelque chose. J'allais devenir hystérique, s'il en cessait pas. Seules quelques secondes s'étaient écoulées, mais j'avais l'impression que c'était de longues, très longues minutes. Sentant le regard du blond de Gryffondord, je posais mon regard sur lui, un sourire aux lèvres. Contenant toute mon énergie soudainement retrouvée, j'affirmais, d'un ton calme et satisfait :
      « C'est vrai. On ne me le dit pas assez souvent, mais je suis essentielle aux gens. Regarde Betheeny, elle est totalement accroc à moi, c'est une évidence. C'est pas moi qui irait lui sauter dessus parce que je ne l'ai pas vu depuis vingt-quatre heures... » Je faisais bien sûr allusion à une certaine journée, où folle de joie je lui avait littéralement sauté dans les bras.


    Je levais les yeux aux ciels, non pas par arrogance, mais histoire d'agrémenter mon petit discours. Micah, lui, avait cette fois détourné les yeux vers le Lac. Quant à moi, je le regardais toujours, même si je n'avais aucun doute sur le fait que je faisais des yeux de merlan fris.
    J'avais une forte envie de parler, juste pour le faire rire, et le faire parler à son tour. Surprenant, vu cette heure matinale. J'esquissais à nouveau un sourire. Pourtant débordante d'énergie, je en pu retenir un léger bâillement, très peu féminin. J'avais plus envie de soupirer par mon manque de politesse, et pourtant j'eus un petit rire, dont je craignais être la seule à comprendre la cause.
      ««[/color] Enfin, tu vois, moi aussi je suis contente que tu sois là. Là, je remercie très fort les dieux de l'empêchement de se rendormir. Enfin tu vois... enfin, bref. » Je m'étais emporté, et ce n'est qu'au deuxième "enfin" que ma voix baissa d'un cran. Cela ne m'empêcha pourtant pas de repartir de plus belle, les yeux brillants, même si ce que j'allais dire n'en valait pas la peine.
      « Je dis beaucoup "enfin", tu trouves pas ? »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cute-crocodile.livejournal.com/
Micah O. Charleston
- élève de 5ème année -
GRYFFINDOR.

avatar

Féminin Nombre de messages : 44
Age : 24
« H<u>umeur</u>. : Grognon. *sors*
« R<u>ace</u>. : — metamorphomage
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: .rien que ça. (pv micah)   Jeu 5 Fév - 21:58

    « Je dis beaucoup "enfin", tu trouves pas ? » Cette dernière phrase me fit éclater d’un léger rire. Je trouvais Kendal tout simplement adorable à ce moment précis. Elle s’embrouillait un peu dans ses paroles, ceci était certainement du au fait qu’elle n’était pas très bien réveillée, ou alors, elle était vraiment contente que je sois là & cela la troublait vraiment. Non mais qu’est se que je vais imaginer ? Ridicule. Je portai de nouveau mon regard sur elle. Pour répondre à sa question, plutôt marrante :

    « J’avoue que dans cette dernière phrase, tu as beaucoup dis ‘enfin’, comme si tu t’embrouillais dans tes mots. C’est adorable. »

    Je suis un véritable adepte des mots tels que « adorable » ou « mignon », des mots qui étaient rarement présents dans la bouche d’un garçon, enfin ça, c’était selon Lillyann, qui est persuadée que je suis homosexuel. Si elle me voyait là, je suis sûre qu’elle changerait aussitôt d’avis. Enfin, se n’est pas le moment de penser à ça. Soudain, une question me traversa l’esprit.

    « Dis…c’est vrai se que tu as dis à propos de Betheeny ? Elle te saute vraiment dessus ? Ou alors, on ne parle pas de la même là non ? Je la connais depuis à présent dix-sept années, et j’ai beaucoup de mal à l’imaginer faire ça. »

    Soudain, je crus entendre du bruit plus loin. Je tournai rapidement la tête, pour voir deux élèves certainement, une fille & un garçon qui courait. Depuis quand les sorciers se lèvent si tôt pour faire un footing comme les Moldus ? Le monde ne tournait pas très rond ces derniers temps. Je reposai mon regard sur la jolie Serdaigle, elle aussi avait remarqué les deux passants. Un léger sourire amusé apparut sur mon visage & je déclarai à la prêteuse de couverture :

    « Une petite course Kendal ? Pour te réveiller ? Rolala, quelle idée de courir. N’importe quoi. Danser d’accord, mais courir ! »

    Pour la première fois depuis le début de la conversation, je venais de faire allusion à une de mes passions : la danse. Comment ça c’est un sport de fille ? Les garçons qui disent ça sont ceux qui ne savent pas danser. Trouvez un garçon qui arrive à ne pas paraître ridicule quand il danse & il ne vous dira jamais ça.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendal A. Ainsworth
- élève de 2ème année -
RAVENCLAW.

avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 25
« H<u>umeur</u>. : fatiguée...
« R<u>ace</u>. : — loup garou
« P<u>hoto d\'identité</u>.<center& :
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: .rien que ça. (pv micah)   Ven 6 Fév - 21:43

    « J’avoue que dans cette dernière phrase, tu as beaucoup dis ‘enfin’, comme si tu t’embrouillais dans tes mots. C’est adorable. » Adorable. Crétine, oui. Pathétique, aussi. Puérile ? Ouais, sûrement. Adorable. C'était un mot qui, venant de la par d'un garçon, m'agaçait étrangement. Non pas macho, mais presque prétentieux. Non, trop adulte pour être honnête, en vérité. Oui, c'est ça. Pour moi les garçons qui utilisaient ce mot désiraient nous rabaisser au rang d'enfant, au rang d'humain bien plus médiocre qu'eux. Mais venant de sa bouche, c'était totalement plaisant. C'était presque un honneur que d'être ainsi qualifiée. Je souriais, flattée. Levant un peu plus fièrement mes épaules, j'acquiesçais d'un signe de tête. De l'adorable à la faussement prétentieuse, il n'y a qu'un pas...

    « Dis…c’est vrai se que tu as dis à propos de Betheeny ? Elle te saute vraiment dessus ? Ou alors, on ne parle pas de la même là non ? Je la connais depuis à présent dix-sept années, et j’ai beaucoup de mal à l’imaginer faire ça. » J'éclatais d'un petit rire, que je tentais en vain d'étouffer. Il était vrai qu'imaginer Betheeny me sauter dessus était ... infaisable. La folle, c'était moi. Celle qui se faisait remarquer n'importe où, c'était encore moi. Et pourtant, ni Betheeny ni Joy, mes deux pouffsouffle de meilleures amies n'avaient un jour daigné me perdre, seule, dans la forêt et m'abandonner à vie, ou osé me rejeter, ce dont j'avais franchement besoin, avouons-le. Alors imaginer l'une d'elle jouer mon propre rôle était... hilarant. Pas tant que ça, c'est vrai, surtout ces derniers temps. J'étais tellement épuisée que mes interventions perdaient de leur enthousiasme.
    Quand je voulu lui répondre, en ouvrant la bouche, Micah sembla animé d'une idée lumineuse. Un sourire en coin, amusé, se posa délicatement sur ses lèvres. Je relevais quant à moi les sourcils, presque inquiète de ce qui m'attendais. Non pas presque. Totalement inquiète.

    « Une petite course Kendal ? Pour te réveiller ? Rolala, quelle idée de courir. N’importe quoi. Danser d’accord, mais courir ! » Je voulais rire, mais ma gorge m'en empêchait. Son regard sérieux m'en empêchait. Le ton enthousiaste qu'il avait pris m'en empêchait. Bouger? C'était bien trop demander. mais... danser. DANSER ?! Mon coeur se mit à battre de plus en plus fort, sortant de ses gonds. En danse, j'étais une vraie quiche. Oh, j'aurais pu courir (et le distancer comme bon me semblait ahah), mais pas danser. Enfin, je en pense pas. Je n'aimais pas ça. Je ne disais même pas ne pas être douée puisque je ne savais même pas mon niveau, dans ce domaine. Je refusais catégoriquement chacune des invitations à danser, quoique se soit. Ou alors, c'était pour m'enfoncer dans mon ridicule, que j'acceptais. Mais là... je ne pouvais pas. Pas devant lui. Le DIEU blond ô combien merveilleux de la Danse.

      « Tu blagues. Oui, c'est ça tu blagues. » Le regard vide, je regardais le lac, insistant sur le côté dramatique de la chose. Soudain, mes yeux s'illuminèrent, et je m'agrippais à Micah, comme possédée.
      « Mais non je sais, je rêve c'est ça. Oui, je suis pas réveillée, et tu n'es pas là. Là, le rêve se transforme en cauchemar. »
      Je regardais Micah, faussement désespérée, et lâchait un rire presque amer, et pourtant légerement faux. On est comédienne, ou on ne l'est pas, hein.
      « C'est pas une blague ... ? Micah, si tu tient à tes pieds je crois pas que... Tu vois ce que je veux dire quoi. Non ? »


    Et pour une fois, je me rangeais du côté de Bethee, et maudissais tous les couples. Surtout le couple qui avait donné cette idée lumineuse à Micah. Et puis, même si c'était pas un couple... je les maudissait quand même.
    Oh et puis zut... une occasion pareil, ça ne se refuse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cute-crocodile.livejournal.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .rien que ça. (pv micah)   

Revenir en haut Aller en bas
 
.rien que ça. (pv micah)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▬ Praesidium Nocturnus; :: •• Le Domaine •• :: — le lac —-
Sauter vers: